Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 16:00

http://static-2.socialgo.com/cache/116370/image/1390.jpg

http://www.myspace.com/duborchestra

Origine du Groupe : France
Style : Alternative Rock , Rock Dub Fusion , Psychedelic
Sortie : 2010

Immédiatement, à l'écoute d'" Escape ", premier titre de l'album " Sonic Deviance ", le second du quintet nantais Dub Orchestra, un parallèle s'opère avec le quatuor caennais Guns of Brixton et son dernier opus " Cap Adare ". La même couleur musicale imprègne les deux opus : un électro-dub servant de base au déploiement d'un rock fusion énergique. Sans renier le dub originel de leur création, ces groupes revendiquent aujourd'hui tête haute leurs racines, celles issues notamment du courant alternatif punk de certains de leurs membres. Une influence qui se fait de plus en plus prégnante dans leurs créations sonores, quand leurs aînés de la scène dub française y voient surtout une nécessaire diversification. Du coup, la construction musicale de ces deux albums adopte les mêmes codes : des riffs de guitares acérés, des lignes de claviers aériennes donnant une touche plus apaisée ou marquant des ruptures de rythme, des samples piochés dans les archives cinématographiques françaises ou venus d'horizons orientaux, des scratches, échos et reverb à foison et judicieusement incrustés. Mais alors, qu'est-ce qui différencie " Sonic Deviance" de " Cap Adare", que j'avais moyennement apprécié ? Un post-rock plus mesuré, moins noisecore. Donc plus harmonieux. Parce que les guitares savent s'effacer au profit de claviers aériens, que les arrangements laissent le couple drum'n bass s'exprimer à découvert (" A nap in the temple ") avant que des riffs énergiques ne s'incrustent à nouveau (" The fall ", " Behind the stars : strange encounters "), Dub Orchestra dévoile un mix savamment dosé où les instruments, rythmes et ambiances se mêlent, s'entrecroisent sans jamais se neutraliser. " Sonic Deviance " privilégie l'échange plutôt que la confrontation sonore. Un affrontement d'où les guitares et le rock sortiraient alors victorieux. En préférant cette alternative, Dub Orchestra peut se permettre toutes les audaces phoniques, quoi qu'encore trop timorée, n'hésitant pas à marier les opposés, rock progressif et psychédélique de Pink Floyd à des chants grégoriens (" Mascarade "), ou à revisiter l'électro-dub en conservant une base très classique de reggae (" Ningshi "). " Sonic Deviance " n'est pas un énième album électro-dub mâtiné de rock. C'est bien un album de rock qui s'est enrichi de l'énergie et de la chaleur du dub en empruntant les chemins de l'innovation qu'offre l'électro. Une combinaison détonante qui ne peut que ravir les amateurs des deux styles. " Opération Glaten-Buresh " ou Still waters run deep" en étant deux parfaites illustrations.
par Stéphane  pour http://www.trip-hop.net

 


Tracklist :
1. Escape
2. Mascarade
3. Behind the Stars: Lost In Infinity
4. Behind the Stars: Strange Encounters
5. Behind the Stars: the Discovery
6. Awake Dream
7. The Fall
8. Ningshi
9. Adrénochrome
10. Opération Glaken-Buresh
11. Still Waters Run Deep
12. A Nap In the Temple

mp3

Tell a Friend

Partager cet article

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Alternative Rock
commenter cet article

commentaires

Search