Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 13:00


Not to be confused with the vapid, homogenous and much more popular (at least among less savvy European consumers -- the same ones that probably gave David Hasselhof some caricature of a singing career) work of the Blonde Dutchwoman also named "Anouk", the Anouk of "Automatik Kalamity" is from France, of Arab descent, sings in three languages, and has concocted an original blend of dub reggae, ska and electronica that dazzles as much with its basic instrumentation as it does with originality and clever lyrics. Many Lee Perry samples, of course, but one cannot do a decent reggae album without these. And the roots-ska feel of "Dog Day Afternoon" (Un Apres-Midi De Chien) are particularly amazing. I saw a video for this song on MTV Europe in a Swiss Hotel at three in the morning, and fell in love instantly. If you like Reggae, buy it! If you think French is a romantic language, buy it! It's good music to smooch to.
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:40

 
Uwe Banton est un chanteur de reggae roots d'origine allemande, que nous connaissons peu en France. Après un premier album qui l'a fait remarquer dans son pays, il se tourne vers une reconnaissance internationale. Son second album "Rightful place" en est la preuve, Uwe Banton a des choses à dire ! Et il est d'ailleurs accompagné du Tune In Crew sur son titre "Puppet Master". Un riddim créé pour donner une impression de 'live' où tous les instruments sont joués par leurs soins.
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 10:00

 

I'd be astonished if Tahuna Breaks don't have hugely successful concerts on their current tour, and sell truckloads of this album -- because they tick every stylistic box that New Zealand audiences seem to like: you want James Brown-styled soul-funk (you've got it on Giddy Up which isn't the Katchafire song, and Funky Mama), or you want light lovers rock (here on Only You)?

There is the sentimental ballad to a beautiful daughter, some Commodores-styled funk (We Funk the Party which maybe doesn't sound quite so cool after the Flight of the Conchords) and of course dollops of reggae of various kinds (dub, old school riddums, Marley referenced on Crisis Situation). There is empowerment and sensitivity (Somebody's Daughter), late night soul (Make Out Party which also resorts to some Peter Frampton-like talking keyboards, bound to be a crowd pleaser) and concern for the environment.

This is all beautifully crafted, well written, well played and the production is excellent, thoroughly enjoyable all round in fact.
But I can't help think there is just too much of something-for-everyone here which makes the album as a whole sound calculated.

Review courtesy of Graham Reid from Elsewhere

permalink

 


Note :

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 23:30

 
Blue King Brown / Artistic overview
The infectious energy and passion from lead singer, guitarist and percussionist Natalie Pa'apa'a is a driving musical force. With recent recording trips to Kingston Jamaica and New York now under their belt, once again pushing genre boundaries, their latest releases are a testament to the rise of one of Australia’s greatest acts.
Band information :
Blue King Brown have shared the global stage with the likes of Santana, Damien ‘Jr gong’ Marley, Julian Marley, The John Butler Trio, and Michael Franti & Spearhead to name a few. They performed at Al Gore’s Live Earth, 2007; opened for Carlos Santana’s Live your Life Tour, 2008; have performed at Australia’s largest festivals, including The Falls Festival, 2008; and have toured nationally as well as to New Zealand. Their debut album, STAND UP was released in 2006.
permalink

Note :

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:30

Plus de dix ans après l’enregistrement du démo en Jamaïque, le premier album personnel d’Aura Msimang aux couleurs kwela d’Afrique du Sud, Aura meets Lee Scratch Perry at Black Art Studio (1990) est produit en France par Blue Moon Productions. Alors qu’elle est étudiante en Jamaïque où elle collabore avec Jimmy Cliff, Aura Msimang monte en 1978 son propre groupe à Kingston, Full Experience, en compagnie de l’Américaine Pamela Reid et de la Guyanaise Candie Mc Kenzie. Le trio enregistre plusieurs titres en vue d’un album, mais le master s’est envolé, et pour le co-producteur Jimmy Cliff himself, il est perdu. Découragée, Aura lâche la Jamaïque et retourne aux USA. En 1984, elle reçoit des mains de Lee Perry son fameux master expurgé de nombreux morceaux à l’exception de cinq titres, mais encore point d’album car la Sud-Africaine, ayant vent de la montée des musiques africaines en France, décide de s’embarquer pour Paris avec son démo où elle sera produite par Blue Moon.
par   Nago Seck 
permalink

Record date : 1978

Album style : roots, solo vocal

Playlist :
Young Gifted And Broke
Can't See You
At Midnite
Full Experience
Nar Soh , So It Say

Producer : Lee Perry

Studios :
Black Ark (Kingston, JA)

Note :
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:00


O Natiruts foi a primeira banda de reggae, nascida no país, a ser reconhecida no cenário pop nacional. Fazendo um reggae de raíz com qualidade, não só nas composições próprias, mas também nas regravações de Bob Marley.Enfim, uma discografia que não pode faltar na prateleira de qualquer reggae-maníaco e de qualquer um que queira escutar um som de qualidade tanto na festa, no carro, como nos momentos de descanso.
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 20:00

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 19:30
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 14:30

 
Les Bawajafar’n Free est un groupe de pur Reggae Roots, qui s’est mis en place au début du nouveau millénaire, voyons comment ce groupe d’origine lyonnaise s’est mis en place au cours des années. Avec une notoriété et un style qui s’est imposé sur scène, dans les bacs, et aussi sur le net, le Roots Reggae à encore de talentueux représentants. Le groupe Bawajafar’n Free est le résultat de la fusion entre 2 groupes les « Bawajafar » et « The free art composition » tout deux provenant de la Croix-Rousse à Lyon. C’est en 1999 que les 6 musiciens s’accordent pour faire un reggae bien roots digne héritiers de la période 70’s. A travers la vocalise de Bob (lead voice du groupe)le chant varie entre l’Anglais, l’Espagnol et le Français, une diversité linguistique qui ne laissera pas de marbre le public lors de leurs différentes prestations. L’instru n’est pas en reste avec Seb à la basse, Mister « Dirty » Gritt, clavier, cuivre, Gwen à la bass / guitar, Mykah à la guitare et Vince à la battterie. Parallèlement les différents titres sorties sur des compiles rencontrent un certain succès et c’est en 2001 sur le label Nocturne qu’il sortent leur 1er album « Terre en Pente » entièrement mixé/ enginneeré par Mad Professor dans son studio de Londres. En juin 2002, ils remportent les sélection Garance (Finale France-Afrique) à l'Élysée Montmartre et enchaînent les concerts notamment une tournée en France et en Suisse avec Michael Rose, en 2003 ils partent pour une tournée en Nouvelle-Calédonie. En espérant que leur deuxième album voit le jour très bientôt.
Biographie par : Hiriedat
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 21:45


 


Israel vibration "Stamina" :
Stamina est sortit en juin 2007 sur le label Médiacom distribué par Nocturne. Israel Vibration est accompagné par les roots radics ainsi que par sly Dunbar à la batterie MR Sly Dunbar, Stikey Thompson aux percussions et Erol Carter à la basse. Cela faisait 5 ans que l’on n’avait pas entendu les voies de Wiss et Skelly sur un nouvel album et ces derniers n’ont pas bougé d’un iota.

Note :
Partager cet article
Repost0