Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:00

http://www.tightenup.fr/_emission/archives/images/dennis%20alcapone%20forever%20version.jpg

http://www.myspace.com/dennisalcapone

 

Origine du Groupe : Jamaica , U.K
Style : Reggae Deejay
Sortie : 1971

From Wikipedia :
Forever Version is the debut album from Jamaican reggae deejay Dennis Alcapone. It was released in 1971 by Studio One, and features Alcapone toasting over some of the label's greatest hits.[1]  The album was engineered by Sylvan Morris  who left large parts of the original vocal tracks in the mix, with Alcapone appearing to answer back to the singers.[1]  Tracks which formed the basis for the album include Larry Marshall's "Nanny Goat" (on "Nanny Goat Version"), The Cables' "Baby Why", Carlton and The Shoes' "Love Me Forever" ("Forever Version"), two tracks from The Heptones ("Baby Version" and "Sweet Talking Version"), and one from The Wailers ("Dancing Version"). The album was reissued by Heartbeat Records on compact disc in 1991, and again in an expanded form in 2007, with six bonus tracks.

Tracklist :
   1. Nanny Version
   2. Run Run
   3. Riddle I This
   4. Baby Version
   5. Sunday Version
   6. Version I Can Feel
   7. Forever Version
   8. Baby Why Version
   9. Dancing Version
  10. Midnight Version
  11. Sweet Talking Version
  12. Version You To The Ball

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 13:00

http://3.bp.blogspot.com/_SPdK0rswTyM/TBED7GsDe9I/AAAAAAAACrA/kuSoX89kxdU/s1600/Front.jpg

http://www.clintonfearon.com

http://www.myspace.com/clintonfearon

 

Live : Lyon (France)
Origine du Groupe : North America
Style : Reggae
Sortie : 2004

Dix-huit années de basse et de vocales derrière ses deux potes Errol Grandison et Albert Griffiths. Troisième Gladiators devant l’éternel, c’est durant les années 80 que Clinton Fearon reprend sa liberté. Il part aux Etats-Unis pour s’attaquer au devant de la scène, crée son Boogie Brown Band, mais reste toujours de la même école de son. Ce dvd restitue l’ambiance du concert au Reggae Bash de Lyon en 2004. Même s’il ne contient que la prestation scénique accompagnée d’une interview, le tournage est plutôt de bonne facture et le moment d’une belle intensité. Un document qui pallie le manque qui pouvait exister dans la discographie de Clinton Ferron.

par Arnaud Cabanne
permalink

Tracklist :
01 - One More River
02 - Conqueror
03 - Brother Music
04 - Rocky Road
05 - What a System
06 - On The Other Side
07 - Rich Man Poor Man
08 - Chatty Chatty Mouth
09 - Parable Sound
10 - Feel The Spirit
11 - Love Light
12 - Show Me Some Love
13 - One Destiny
14 - Wages Of Love
15 - Amen
hd dvd rw

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:00

http://1.bp.blogspot.com/_Ca61V1Z1LU0/TAKLzdAbyFI/AAAAAAAAIfo/Ney7bDr7SPg/s1600/King+David%27s+Melodylp+.jpg

http://www.elrockers.org

http://en.wikipedia.org/wiki/Augustus_Pablo

Origine du Groupe : Jamaica
Style : Reggae , Dub , Instrumental
Sortie : 1983

From Wikipedia :
Augustus Pablo de son vrai nom Horace Swaby est un musicien  et producteur de reggae et de dub né le 21 juin 1954 à Saint Andrew en Jamaïque et est décédé le 18 mai 1999. Il utilise le Mélodica comme instrument principal de ses mélodies.

À l'age de 15 ans, Horace Swaby se présente dans la boutique de disques Aquarius Records de Herman Chin-Loy pour une audition. Le lendemain, Herman Chin-Loy produisait le premier single de Swaby, Iggy Iggy. Le nom « Augustus Pablo » était un pseudonyme utilisé pour chaque pianiste de dans les productions de Herman Chin-Loy pour Aquarius Records.

Basé sur un riddim que Chin-Loy acheta à Lee Perry, le nouveau single d'Augustus Pablo, East of the River Nile, fut une combinaison de mélodica et d'orgue qui lança le Far-East sound sur le devant de la scène. Après une brève session en tant que pianiste avec le Mickey Chong's Now Generation band, Pablo fréquenta le producteur Clive Chin. Ensemble ils sortirent la chanson Java en 1971. Ce titre fut le début d'une relation qui aboutit à la sortie de l'album This is Augustus Pablo en 1974, ainsi qu'à la production de nombreuses versions du riddim de Java, dont Mava de Dennis Alcapone.

Augustus Pablo travaillait avec un bon nombre de producteurs à ses débuts, dont Lee Perry (Hot and Cold), Leonard Chin (Lover's Mood et Pablo in Dub, qui ont lancé le label de Chin, Santic), Gussie Clarke (Born to Dub You, No Entry) et Bunny Lee (The Great Pablo). Parmi ses autres collaborations avec Lee, Pablo's Desire (un dub de titre de John Holt : My Desire), fut un énorme succès en 1974. Cette année-là, Augustus Pablo commença à se tourner vers la production. Avec Clive Chin, ils travaillèrent sur le titre de Paul Whiteman/Blackman, Say So.

Durant cette période, Augustus Pablo souffrait du manque de retombées financières qu'il aurait dû tirer de toutes ces collaborations. Ainsi en 1972, lui et son frère Garth Swaby, fondèrent leur propre label Rockers, nom du Sound System qu'ils dirigeaient aussi (D'autres branches du label de Pablo comme Hot Stuff, Pablo International, Rockers International et Message furent aussi créées). Les premières productions de Augustus Pablo sous Rockers furent Shanking Easy et Fozen Dub, deux riddims de Studio One vieux de dix ans, réenregistrés et remixés. Cassava Piece, Pablo's Theme Song, Liberation, Thunderbolt Lady, Don Drummond et 555 Crown Street sortirent par la suite.

Augustus Pablo lança ensuite un partenariat avec le DubMaster King Tubby, dont les mixs furent la marque de fabrique des nombreuses sorties de Rockers. Leur première grosse collaboration fut l'album de 1975 Ital Dub, produit par Tommy Cowan et Warwick Lyn et contenant des versions très « Pabloifié » de Road's Block (Bob Marley), Curly Locks (Junior Byles) et de Funeral (Peter Tosh).

Augustus Pablo rencontra son plus gros succès en tant que producteur quand Fred Locks chanta Black Star Line, un vieux tube de jazz new-yorkais retravaillé qui racontait l'histoire du rêve de Marcus Garvey de créer une entreprise de bateau à vapeur pour lutter contre le monopole de l'homme blanc sur l'industrie et le commerce (l'entreprise affréta seulement un bateau et ouvrit une ligne de transport de coton entre New York et la Jamaïque, mais cessa rapidement son activité). Immédiatement après la sortie du single, 14 000 copies furent vendues en Jamaïque et 10 000 en Angleterre.

Comblé par le succès, Augustus Pablo travaille avec Freddie McGregor (I'm a Big Star), Big Joe (Jah Guide), Horace Andy (Children of Israel, Problems), I-Roy (Yamaha Ride), Joe Higgs (Creation ), et Jacob Miller (Each One Teach One et Who Say Jah No Dread).

En 1978 sortit l'album East of the River Nile, mixé au Black Ark Studio de Lee Perry. La même année, Pablo produit un enfant de 13 ans appelé Hugh Mundell qui chante Let's All Unite, Book of Life et My Mind. Lui et Mundell collaborèrent pour l'album de 1979, Africa Must be Free by 1983 et pour Time and Place.

Durant les années 1980 il continuait à enregistrer massivement. L'EP de 1980 Augustus Pablo présents el Rockers Chapter I to IV et l'album de 1986 Rising Sun furent grandement appréciés du public. Il refera parler de lui en 1990 pour la production du single et de l'album de Ragamuffin Year de Junior Delgado.

En 1986, Rockers International conclut un accord a court terme avec Island Records, qui mit sur le marché des grosses quantités de productions de Augustus Pablo, dont des 12-inches de Junior Delgado, de Carlton Hones, de Delroy Wilson et de Augusutus Pablo lui-même : Eastern Promise, Sukiyaki. L'année suivante, il entama une tournée internationale pour la première fois, d'où sortira le Live in Japan.

Augustus Pablo continue à produire les sons du moment, dont Dawn Penn avec le hit Night and Day, et Yami Bolo avec Jah Made Them All. À cette époque le vieux catalogue de Pablo ressort sur le devant de la scène, révélant un petit trésor de chansons déjà sorties et de nouveautés, qui ne font qu'accroître sa réputation de « Soar to New Heights » ; et ce fut ironiquement tragique qu'il ne survive pas pour se révéler sous son nouveau statut.

Le 18 mai 1999, Augustus Pablo meurt des suites de troubles du système nerveux qui l'avaient suivies tout au long de sa vie. En son hommage se tint le 17 juin 2000 un concert à Kingston ou se réunirent de grands nom du reggae tels que Sugar Minott, Junior Reid, le saxophoniste Dean Fraser ou encore le guitariste Earl « Chinna » Smith.

 


Tracklist :
   1. King David's Melody
   2. Zion High
   3. Mr. Bassie
   4. West Abyssinia
   5. Israel In Harmony
   6. Israel Dub* (12" version)
   7. Rockers Mood
   8. Sufferers Trod
   9. Revelation Time
  10. Selfish Youths
  11. Corner Stone Dub
  12. Kent Road
  13. Hot Milk* (12" extended version, with dub)
  14. Freedom Step*
  15. Jah Strength Ital Step*

Produced et arrangé by Augustus pablo
Recorded et Mixed by Sylvan Morris a Harry J entre 1975 & 1982
Excepté "Kent Road", Recorded et Mixed by The Professor at King Tubby's
Melodica, Piano, Organ, Xylophone & String Synthetizer : Augustus Pablo
Bass : Robbie Shakespeare, Junior Dan, Leroy Sibbles, Michael Taylor, Bunny Jeffery, Fazal Pendergast
Drums : Albert Malawi, Horsemouth Wallace, Benbow Creary & Mr Rythm Box
Percussion : Teo Benjamin
Lead Guitar : Earl China Smith
Rythm Guitar : Fazal Pendergast, Clive Jeffery

 

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 11:00

http://4.bp.blogspot.com/_woBJOc2LMl4/SJmTcEnwPaI/AAAAAAAAA0Q/_IF94N8HsRo/s400/thirdworldlive.jpg

http://www.thirdworldband.com

http://www.myspace.com/thirdworldreggaeband

Origine du Groupe : Jamaica
Style : Reggae
Sortie : 2001

From Wikipedia :

Third World est un groupe de reggae formé en 1973 par Stephen 'Cat' Coore à la guitare, et Michael 'Ibo' Cooper clavier, qui venaient de quitter Inner Circle.

Le groupe attire vite l’œil du public par des prestations live de très bon niveau (première partie de Bob Marley lors de sa tournée internationale de 1975). En effet, à l'instar de Bob Marley and the Wailers, et contrairement à beaucoup de groupes jamaïcains des années 70, Third World est un groupe complet de musiciens. (Les autres groupes étaient généralement des chanteurs qui se faisaient accompagner par des musiciens de studios "partagés" entre différents groupes et faisaient très rarement des concerts).

Third World est aussi connu pour avoir proposé un reggae "savant", virtuose, très travaillé, et très composé, et donc assez éloigné du son "roots" de leur époque. On peut le voir avec des morceaux studios durant plus de 5 minutes, ou des lives avec beaucoup de passages improvisés et des solos. D'ailleurs ses deux membres fondateurs Steven "Cat" Coore guitariste (à la base violoncelliste), et "Ibo" le clavieriste ont eu tous les deux une formation de musiciens classiques, ce qui pourrait expliquer le style de ce groupe.

Leur premier album éponyme sort en 1976 et rencontre un beau succès.

Mais c’est incontestablement avec leur second album "96 degrees in the shade" (1977) qu’ils rentrent dans l’histoire du reggae avec des titres comme « Jah Glory » ou « 1865 (96 degrees in the shade) ». Suivrons alors les albums "Journey to Addis" (1978), "Arise in Harmony" (1979).

En 1998, ils ont collaboré avec Shaggy et Bounty Killer pour la chanson Reggae Party.

En 2002 la chanson Reggae Ambassador est intégrée à la bande originale du film Ali G avec Sacha Baron Cohen.

En 2003 on retrouve Third World et Pierpoljak sur le Titre Attention du chanteur Jamaicain U-Roy

hd dvd rw

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 12:00

http://userserve-ak.last.fm/serve/252/451325.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Human_Spirit

Origine du Groupe : France
Style : Reggae , Funk , Ska , Alternative
Sortie : 1992

From Wikipedia :
Human Spirit est un groupe français ayant vu le jour en 1986 à Paris XIVe. Leur musique est une fusion entre le reggae, le funk, le jazz et un brin de rock, résolument engagé et toujours soutenu par une sérieuse section de cuivres, qualifiée de "urban reggae". Le groupe connut ses heures de gloire essentiellement sur scène au cours des années 1990 ou encore avec des morceaux tels que "RMI", "Police", "Rien à péter" fortement soutenus par Radio Nova. Souvent associés à "l'Hôpital Ephémère" ils firent partie, au côté de FFF, Vercoquin,Juan Rozoff, Malka Family de ce qui fut alors qualifié de "nouvelle scène groove parisienne".

Discographie: No pasaran, 1992 / L'esprit humain, 1993 / Partisan, 1997. Apparaît également sur: It's a frenchie reggae party, 1997 / Let's skank, 1999 / Collectif reggae ragga, 2000

Le flûtiste Magic Malik qui fit partie du groupe pendant dix ans est aujourd'hui une figure importante de la scène française du jazz, en compagnie d'un autre ancien membre, le saxophoniste Denis Guivarc'h.

Le 1er bassiste, Gaby Amireille, a continué avec Pakal King. Le 2nd bassiste, Thierry Negro, a poursuivi avec Faya Dub et Villa St Michel. Le chanteur Jam a poursuivi dans un style hybride RPR (Reggae Pop'n'Roll), entre autres avec les Pigments Libres. Le dernier batteur, Hubert Motto, travaille avec Marc Lavoine.

 


Tracklist :
1. African beat (4:01)
2. Rien à péter (5:01)
3. W.A.S (3:35)
4. Sar'Hamouli (1:41)
5. Prends le reggae (5:19)
6. Soula djengo (0:42)
7. Apocalypse (4:24)
8. Come on and dance (4:53)
9. Zig folies (1:18)
10. Police (4:35)
11. Sur la piste du Boul'hana (9:46)
12. Système à fric (6:41)
13. Le roi Berger (1:34)

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:00

http://img.youtube.com/vi/x9zNjOyJaKg/0.jpg

http://www.alertakamarada.com

http://www.myspace.com/alertakamarada

Origine du Groupe : Colombia
Style : Reggae
Sortie : 2010

From Official Website :
Con invitados especiales como el maestro Alfredo Gutiérrez, la leyenda viva del acordeón colombiano; Ata, vocalista y productor de La Etnia, uno de los grupos colombianos más importantes de la escena rap; Charley Anderson, bajista de la legendaria agrupación inglesa de ska, The Selecter y Pantera, maestro del trombón, que ha tocado, entre otros, con The Latin Brothers y Fruko y sus Tesos, Alerta Kamarada lanza “Historias de pueblo”, su cuarto trabajo discográfico.

LGrabado en One2Records, el estudio de grabación de la banda, el disco fue masterizado en H-PEH en Alemania, por el mismo productor de artistas reggae de la talla de Gentleman o Capleton.

Bajo la producción de Pablo Araoz y mezclado por Richard Blair, “Historias de Pueblo” es una apuesta por la diversidad, tanto en el sonido como en los contenidos de las letras que hablan de los temas eternos como el amor, la soledad y relatos de fé y vida.

El disco contiene 13 tracks originales que mezclan el estilo tradicional de Alerta Kamarada, el reggae y sonidos de roots ,dub, champeta y cumbia, cuenta con dos lados: el A, que es rumbero y movido, y el K que mantiene la esencia pura del reggae.


Tracklist :
1. Amor Revolucionario
2. Conciencia (feat Ata 527)
3. De Dónde Viene La Cumbia (feat Alfredo Gutierrez)
4. De la luz a la oscuridad
5. Desplazados
6. Ella Baila como ninguna
7. En Las Calles
8. Family Vibez
9. Historias De Pueblo
10. Isla (preludio III)
11. Jaimeditation (preludio II )
12. Lava
13. Maitirust (preludio IV)
14. Red Dread (Interludio I)
15. Solo
16. Tiempos Positivos
17. Why (Feat Red Dread)

 

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 12:00

http://www.generationslive.fr/client/files/m/mokalamity/deeperrevolution-500x500.jpg

http://mokalamity.free.fr

http://www.myspace.com/mokalamityspace

Origine du Groupe : France
Style : Reggae
Sortie : 2009

Le 2ème opus «Deeper revolution» de la chanteuse à la voix de velours Mo'Kalamity accompagnée des Wizards se révèle être une confirmation des piliers du reggae actuel. Ses influences métissées allant de la soul au dub comme sur l'excellent «Never alone» rassemblent tous les ingrédients d'une «grooverie reggae roots» très bien arrangée. Si la musique n'a rien à envier aux maîtres du genre (Burning Spears en tête), les textes sont tout aussi inspirés, abordant les problématiques africaines et inégalitaires en français ou anglais.
14 morceaux à écouter sans modération !

par Hugues (La ruche)
permalink


Tracklist :
01. Another way
02. Autour de moi
03. Inner peace
04. Walls
05. Never alone
06. About prince charming
07. Politika
08. Fears
09. Without faith, nor law
10. Woman scorned
11. Terre mère
12. Jah love
13. Deeper revolution
14. Inner dub

 

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 11:00

http://1.bp.blogspot.com/_cg5Iv-VZeLI/S4r34Xa3Q_I/AAAAAAAACpc/GWNzvWPlRno/s400/00+-+linval+thompson+-+six+babylon-front.jpg

http://thompsonsoundja.com

http://www.myspace.com/linvalthompsonsound

Origine du Groupe : Jamaica
Style : Reggae Roots
Sortie : 1979

A consistently average album from Linval Thompson, Six Babylon is nonetheless a step up from I Love Marijuana in terms of the quality of both the music and the melodies.  The best track may be "Give Thanks and Praise," featuring a classic organ and bass-heavy rhythm used in the '90s for hits like Sanchez' "Missing You."  Also moderately musical are "Don't Give Up," with its driving bass and bluesy guitar, the rocking "Africa We Want To Go," "No Confusion, No War," and "Be Careful My Brother," featuring a bass line reminiscent of Gregory Isaacs' "Soon Forward."

by reggae-reviews.com
permalink


Tracklist :
1. Six Babylon [Long Version]
2. Don't Give Up
3. School Girl
4. Jah Jah Dreader Than Dred [Special Clock Tower Mix]
5. Give Thanks and Praise [Clock Tower Mix]
6. Mr. Bossman
7. Be Careful My Brother [Long Version]
8. Children Must Be Fed
9. Africa We Want to Go
10. No Confusion, No Tribal War [Long Unedited Version]

 

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 11:00

http://www.lagrosseradio.com/artistes/art_pochettes/Percubaba.jpg

http://percubaba.com

http://www.myspace.com/percubaba

Origine du Groupe : France
Style : Reggae , Alternative , Punk Rock , Hip Hop , Electro
Sortie : 2010

Si la singularité de ce groupe ayant à son actif déjà treize ans d’existence n’est plus à prouver, la sortie de leur nouvel album, « Primitifs », bouscule quelque peu les codes auxquels il nous avait habitué. En effet, Percubaba était jusqu’alors connu pour sa capacité à mélanger les flows rock et hip-hop sur des tempos reggae dub amenant généralement à la transe.

Aujourd’hui, le style Percubaba, même s’il conserve son univers roots au travers de titres comme « Tchatche ! », « En chemin » ou encore le grandissime « Combien ? », celui-ci s’enrichie de nouvelles sonorités, comme sur le titre « Panique au dancing », vision funky old school de la string déchéance, ou encore sur le titre « Poubelle la vie », au beat electro dubstep.

Notre préférence ira peut-être au seul titre en anglais de l’album, « Mother fucker », qui sur un ton cold-wave electro génère un sentiment d’apesanteur assez intense. Écouter un album de Percubaba est toujours un réel plaisir de par la diversité sonore explorée et l’énergie transposée. Un bon plan, incontestablement …

par Jean-Charles Didiot
permalink


Tracklist :
01 Tchatche ! 3:39
02 A Coup De Griffes 5:23
03 Combien 9:16
04 Brule 3:52
05 Le Temps Passe 5:43
06 Panique Au Dancing 3:38
07 J'Aime 2:57
08 Rien De Prevu 4:01
09 En Chemin 5:30
10 Fauve Dub 4:19
11 36 Dessous 4:21
12 Poubelle La Vie 4:15
13 Mother Fucker 5:07

 

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 13:00

http://3.bp.blogspot.com/_8uKyCux5hbo/TCJ8BRRhHaI/AAAAAAAAAsw/6jaZlQZsc5g/s320/U-ROY+Shotime.jpg

http://www.myspace.com/uroyreggae

Origine du Groupe : Jamaica
Style : Reggae , Dancehall , Deejay
Sortie : 1997

 

From Wikipedia :

U Roy (né Ewart Beckford le 21 septembre 1942 à Jones Town, Jamaïque) est un deejay reggae jamaïcain, également connu sous les noms de The Originator, Hugh Roy ou "Daddy U Roy" (en raison de son statut de "parrain" du style deejay).

Sa carrière musicale commence en 1961, quand il devient DJ de différents sound systems. Il travaille ainsi avec King Tubby à l'époque où il expérimente le dub. Avec U Roy comme DJ, le sound system de King Tubby devient extraordinairement populaire et U Roy connaît alors la célébrité. Il enregistre pour la première fois Dynamic Fashion Way en 1969. Il travaille par la suite avec Lee Perry, Peter Tosh, Bunny Lee et Lloyd Daley.

En 1970, le chanteur jamaïcain John Holt remarque la technique de U Roy. En travaillant avec Duke Reid, la renommée de U-Roy s'accroît, notamment avec une série de singles historiques, incluant Wake the Town et Wear You to the Ball.

S'il n'est pas le premier deejay jamaïcain à avoir enregistré (Sir Lord Comic et King Stitt l'ont précédé), U Roy est le premier à avoir réalisé des tubes et est à l'origine de l'explosion du style deejay dans les années 1970. Ce style devient ensuite dominant dans le reggae des années 1980 jusqu'à celui d'aujourd'hui (environ 70% des artistes vocaux jamaïcains actuels sont des deejays contre seulement 30% de chanteurs) ; ce style deejay reggae est considéré comme l'un des pères du rap (pour la partie vocale).

Le succès de U Roy perdure tout au long des années 70 et son sound system King Sturgav continue de révéler de nouveaux DJ jusqu'au début des années 80.

 

Tracklist :
1 : Reggae Party
2 : Ghetto Youth Stand Up
3 : Commercial Dreadlocks
4 : Boy On My Mind
5 : True Born African
6 : She's A Rasta Woman
7 : Jah Jah Love
8 : Keep On Running
9 : Go There Natty
10 : Soul Rebel
11 : Taken From Africa
12 : Amen
13 : Wear You To The Ball
14 : Pass The Kutchie

hd_dvd_rw.png

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0