Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 19:56



 

Dans le panel des compositeurs de bandes sonores accompagnatrices en matière de japanimation, rares sont ceux qui, à défaut de créer l'évènement l'espace de quelques temps, inscrivent leurs compositions dans une homogénéité et une continuité toute justes et pourtant suffisamment renouvelées. Un petit bout de femme parvient toutefois à s'imposer délicatement, portée par une maîtrise impressionnante de l'orchestration et une mise en musique éblouissante des propositions graphiques qu'on lui soumet. Après avoir officié sur Tenkû no Escaflowne, Ghost in the Shell Stand Alone Complex, certaines séries Gundam, Macross ou plus tard Wolf's Rain -excusez du peu-, elle nous est revenue plus en forme que jamais avec un Cowboy Bebop qui lui sert autant qu'elle l'a servi. Inutile de revenir sur les performances technique et scénaristique magistrales de la série et du film ; savourons plutôt leur accompagnement musical signé du petit bout de femme en question, alias KANNO Yôko. Ces OSTs sont des bijoux d’hétérogénéité, mais également de précises envolées jazzy. Sans leur bande-son, Cowboy Bebop n’aurait certainement pas connu le succès qu’on lui sait.
permalink
Note :
Ost 1 ; 2 ; 3
Ost Future Blues    Ost Vitaminless    Ost Tank ! The Best !

Partager cet article
Repost0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 00:30
  



Dans Hellsing, la musique tient une place très importante, et contribue normalement à la réussite de cette série, en lui conférant cette atmosphère si particulière.
Tout comme par exemple FLCL ou Cowboy Bebop pour ne citer que les plus connus, les CDs constituent une oeuvre artistique à part entière et peuvent très bien s'écouter seuls (j'avais écouté Raid avant d'avoir vu le premier épisode et je trouvais la déjà super) d'ailleurs, il ne se passe pas une semaine sans que j'écoute au moins une fois quelques morceaux choisis tirés de Hellsing.

Deux osts sont sortis dans le commerce et nous permettent de retrouver (ou découvrir) le monde d'Hellsing. Malheureusement, il faudrait un troisième ost pour couvrir l'intégralité de la série. Et c'est d'autant plus dommage car les morceaux manquants figurent parmis les plus beau :/

Dans l'ensemble, le style de musique est assez éclectique : on trouve ainsi des morceaux acoustiques, avec guitare, piano, voix et même sifflement, des morceaux plus contemporains à base de guitare électrique, des morceaux aux tonalités et sonorités assez inédites, propres au style "Hellsing"... Niveau style on couvre pas mal de sujets : classique, rock, opera, tango, blues, musique électronique...
Parmis les particularités des osts, on remarque que pour chaque morceau ou il y a de la voix (à part pour l'ending) celle-ci est déformée, comme s'il s'agissait d'une voix synthétique. C'est aussi la qui donne ce ton si unique à Raid, Ruins, et aux morceaux présents dans l'anime mais pas dans les cds.

Par rapport à la série, on peut noter que certains morceaux, tels Ruins_19, Raid_08, Raid_10 et d'autres ne sont présents que dans un seul épisode et définissent complètement l'ambiance sonore de ce dernier.
Deux morceaux sont caractéristiques d'un personnage : il s'agit de Ruins_14 que l'on entend lors de trois apparitions d'Incognito et Raid_15 qui, lui, correspond à Alucard.

Enfin, vous pourrez vous rendre compte que chaque morceau est parfaitement posé sur l'action et renforce remarquablement une mise en scène déjà grandiose.

A n'en pas douter, sans ces osts de qualité, le succès d'Hellsing aurait été beaucoup plus mitigé .

permalink

Note :
"Raid"
"Ruins"
Partager cet article
Repost0