Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 12:00

http://f0.bcbits.com/z/21/06/2106963538-1.jpg

https://soundcloud.com/deviantesoundcloud

Country : Spain
Genre : Post Metal , Instrumental
Style :  Post Rock , Hard Rock , Electronic , Experimental

Label : Sacramento Records
Year : 2013

 

logo-info

video-icon

icon streaming

00000000000000DOWNLOAD

uTorrent-icon 

 

 

Deviante est un trio sévillan composé de Raúl Delgado (Guitare), Manuel Jiménez (Batterie) et de Jose Alcántara Jiménez (basse). Il est communément classé post rock, style commode à utiliser car difficile à définir qui permet parfois de qualifier une musique difficilement classable. Il faut tout de même orienter un peu nos fidèles lecteurs et dresser l'esquisse de ce qu'est ce groupe espagnol. Deviante officie dans une musique instrumentale qui met très en avant la guitare. Celle-ci est assez souvent claire ou à peine saturée, ce qui permet de distinguer et d'apprécier l'alternance d'arpèges et d'accords souvent riches. Le ton est plus metal et agressif à plusieurs occasions. 'Kubishev' est par exemple assez nerveux. Les six longs morceaux (de 7 à 10 minutes) permettent à Raùl Delgado de développer ses rythmiques et surtout ses mélodies conférées dans une ambiance minimaliste mais toutefois soignée. 'El Hadès' est en grande partie planante dans une tradition assez progressive. La musique n'est pas ennuyeuse car les variations de rythmes et le nombre important de lignes distinctes présentes au sein d'un même titre permettent d'assurer la variété, de susciter la curiosité et de donner de l'intérêt. La basse n'est pas toujours audible si ce n'est sur 'Obelos A Caron' qui se construit lentement avec un aspect plus groovy apporté justement par le son plus présent de cet instrument. Certains brefs passages, breaks ou riffs, où la guitare est plus en retrait autorisent également l'expression ponctuelle de la basse. La batterie révèle un son assez organique qui donne un peu l'impression que "Voronia" a été enregistrée dans un garage, ce qui ne nuit pas à la créativité mais un peu au professionnalisme et à l'impression d'ensemble donnée par la production. Fort de ses qualités mélodiques, Deviante est tout de même un peu un OVNI compte tenu de la simplicité et de son caractère épuré mais surtout de sa musique inclassable entre rock planant et prog rock classieux et intimiste. Ce qui importe finalement c'est ce réel talent de composition et d'exécution. Toutefois une production plus aboutie et un travail d'arrangement approfondi auraient pu porter Deviante dans une autre dimension.Source

 

Tracklist :

01. Timaeus Et Critias (08:54)
02. Gagra (07:33)
03. Kubishev (06:56)
04. Obelos A Caron (09:16)
05. El Hades (10:32)
06. Atlantis (06:57)

 

 

Info File :

Playtime: 00:50:07
Audio codec: MP3
Bitrate: 320 kbps
File: Zip
Size: 96.7MB

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 17:00

http://3.bp.blogspot.com/_dlMIuPXi_r0/SxhPQU1H8CI/AAAAAAAAAkY/L_ueaTBaYuY/s320/box_acdc.jpg

http://www.acdc.com

http://www.myspace.com/acdc

Origine du Groupe : Australia
Style : Hard Rock
Sortie : 2009

Wikipedia :

Backtracks is a box set by Australian hard rock band AC/DC. It was announced on 29 September 2009 and was released on 10 November 2009.[1] This is a collection of the band's studio and live rarities together in one boxset. There are two editions; a Deluxe Edition and a Standard Edition. All tracks have been remastered to match the sound of the 2003 album remasters and many songs appear on CD for the first time. It is the band's second box set of rarities, following the Bonfire release in 1997.

The Deluxe Edition includes three CDs, two DVDs, one LP, a 164 page hard-back coffee table book and collectible merchandise reproductions all housed in an operating 1 watt guitar amplifier. One CD will include rare studio tracks including b-sides and Australian-only releases, while the other two CDs document live tracks which have appeared on singles over the years. Part three of the Family Jewels DVD series is included and also the entire 2003 Circus Krone, Munich, Germany gig on DVD.[2]

The Standard Edition includes two CDs and one DVD. CD One contains highlights of Studio Rarities, while CD two contains highlights of Live Rarities. The DVD is Family Jewels Disc Three. It was released the same day as the Deluxe Edition.


Tracklist :

CD1 - Studio Rarities:

1. High Voltage [Australian Version]
2. Stick Around
3. Love Song
4. It's A Long Way To The Top (If You Wanna Rock'N'Roll) [Australian Version]
5. Rocker [Australian Version]
6. Fling Thing
7. Dirty Deeds Done Dirt Cheap [Australian Version]
8. Ain't No Fun (Waitin' Round To Be A Millionaire) [Australian Version]
9. R.I.P. (Rock In Peace)
10. Carry Me Home
11. Crabsody In Blue
12. Cold Hearted Man
13. Who Made Who (12" Extended Mix)
14. Snake Eye
15. Borrowed Time
16. Down On The Borderline
17. Big Gun
18. Cyberspace

CD2 - Live Rarities:

1. Dirty Deeds Done Dirt Cheap (Live in Sydney, 30 Jan. 1977)
2. Dog Eat Dog (Live in Glasgow, 30 Apr. 1978)
3. Live Wire (Live in London, 2 Nov. 1979)
4. Shot Down In Flames (Live in London, 2 Nov. 1979)
5. Back in Black (Live in Landover, MD, 20 Dec. 1981)
6. T.N.T. (Live in Landover, MD, 20 Dec. 1981)
7. Let There Be Rock (Live in Landover, MD, 20 Dec. 1981)
8. Guns For Hire (Live in Detroit, MI, 17 Nov. 1983)
9. Sin City (Live in Detroit, MI, 17 Nov. 1983)
10. Rock N Roll Ain't Noise Pollution (Live in Detroit, MI, 17 Nov. 1983)
11. This House Is On Fire (Live in Detroit, MI, 17 Nov. 1983)
12. You Shook Me All Night Long (Live in Detroit, MI, 17 Nov. 1983)
13. Jailbreak (Live in Dallas, TX, 12 Oct. 1985)
14. Shoot To Thrill (Live at Donington, 17 Aug. 1991)
15. Hell Ain't A Bad Place To Be (Live at Donington, 17 Aug. 1991)

CD3 - Live Rarities:

1. High Voltage (Live at Donington, 17 Aug. 1991)
2. Hells Bells (Live at Donington, 17 Aug. 1991)
3. Whole Lotta Rosie (Live at Donington, 17 Aug. 1991)
4. Dirty Deeds Done Dirt Cheap (Live at Donington, 17 Aug. 1991)
5. Highway To Hell (Live in Moscow, 28 Sep. 1991)
6. Back In Black (Live in Moscow, 28 Sep. 1991)
7. For Those About To Rock (We Salute You) (Live in Moscow, 28 Sep. 1991)
8. Ballbreaker (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
9. Hard As A Rock (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
10. Dog Eat Dog (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
11. Hail Caesar (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
12. Whole Lotta Rosie (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
13. You Shook Me All Night Long (Live in Madrid, 10 Jul. 1996)
14. Safe In New York City (Live in Phoenix, AZ, 13 Sep. 2000)

mp3

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 13:00

http://image.betamonline.com/sdimages/upc10/724384721329.jpg

http://www.lofofora.com

http://www.myspace.com/lofofora 

Origine du Groupe : France
Style : Hard Rock , Metal
Sortie : 1999 

Par sepulturastaman pour http://www.coreandco.fr


C' est dingue ; quand je lis la plupart chroniques de "Mémoire de singes" j' ai l' impréssion de ne pas avoir entendu le même album, leurs avis me fait carrément penser à un album sorti en 99 portant le nom de "Dur Comme Fer". Alors comment je peux entendre ça (je tiens à préciser que j' ai du lire entre 10 et 15 chro sur différents sites metal rock ou pas).
Il y a certe des similitudes : le basiste et son fidèle chanteur Reuno, auteur de textes vraiment sombres tel que : les gens (même plus besoin de ce regarder dans la glace le matin, pour s' entre-apercevoir), faisant passer l' humain pour quelqu'un de très faible ou de manipulateur : charisman. Les autres morceaux sont guère plus réjouissant, "5 milliards", "1 million" nous plogeant du côtés de la face obscure de l' homme, "Rêve et crève en démocratie" nous ramène à la réalité. (mettons de côtés weedo et son groove aussi phénoménal que simpliste). Ce qu 'il y a de vraiment noir dans cet album c' est qu' il parlent vraiment de Nous dans la société et pas notre société à travers celle ceux qui la (de)font. De plus je trouve qu' un tiers des paroles d'homme "des liquides de mon corps" sont nettement plus perspicaces que la totalité de "Mémoire de singes".
Le son de cette album est très très metal (comme quoi hein pas la peine de se faire produire chez les Gojira). Il est à la fois dure, sombre, sec et tranchant ; et le plus important 100% authentique. Le timbre de l' album s' accouple à merveille avec de compos hardcore comprenant de véritable bout de metal de qualité supérieur dedans, beaucoup plus variée et plus fluide (merci Farid), avec surtout ce côté non tape à l' oeil. Alors il y a aussi la voix de Reuno qui est loin d' être celle du 5 (et que j' adore) mais ici il n' y a pas de passage en voix claire elle reste soit métal soit sombre.
C' est pour ça que je préfère avoir une mémoire de vieu mammouth défaillante, à une mémoire d' éléphant qui n' avait jamais vu ça chez les fils du vacarme.



Tracklist :
1. Au Secours
2. Charisman
3. Incarné
4. Les Gens
5. Série B
6. Dur Comme Fer
7. 1 Million
8. Rêve et Crève en Démocratie
9. 5 Milliards
10. Les Liquides de Mon Corps
11. Weedo
12. P.M.G.B.O.

 

mp3

DOWNLOAD1.gif DOWNLOAD1.gif DOWNLOAD1.gif

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:30

http://www.metallibrary.ru/bands/discographies/images/sepultura/pictures/93_chaos_a_d.jpg

http://www.sepultura.com.br

http://www.myspace.com/sepultura

Origine du Groupe : Brazil
Style : Trash , Death Metal , Hard Rock
Sortie : 1993

Par Burial pour http://www.destination-rock.com


Sepultura, après les excellents albums Beneath The Remains et Arise qui avaient permis au groupe de montrer au monde du metal tout le talent que celui-ci possédait, sort en 1993 son quatrième album : Chaos A.D. Et autant le dire de suite, ce disque servit de tremplin au combo brésilien vers la gloire en proposant un thrash beaucoup plus personnel que sur les trois opus précédents et se démarquant fortement des influences Slayer qui pesaient sur ceux-ci.

“Chaos A.D., tanks on the streets, confronting police, bleeding the Plebs, raging crowd, burning cars, bloodshed starts, Who’ll be alive?!”...
Tels sont les mots qui vous hanterons et dont vous ne pourrez vous empêcher de crier de temps en temps si vous écoutez un jour « Refuse/Resist », la chanson ouvrant l’album. Le style est percutant, simple et efficace, les paroles jaillissent avec facilité et viennent s’ancrer dans nos têtes pour ne jamais y ressortir. Les deux chansons qui suivent, « Territory » et « Slave New World », font le même effet, des riffs plutôt violents faisant penser à une guerre urbaine mêlés à la voix de Max Cavalera, proche de celle du death, crachant des mots chocs et directs.

Mais d’autres chansons sont nettement plus surprenantes et où on ressent vraiment l’envie que Sepultura a de ne pas se soucier des éthiques de son style en proposant des choses qui n’avaient alors pas encore été proposées dans ce style de metal : « Amen » présente des chœurs religieux (assez discret certes) au milieu de la chanson, « Manifest » où les paroles, mis à part le refrain, sont des commentaires de radio sur une manifestation qui a dégénérée, « We Who Are Not As Others » chanson très lancinante où seul le tître est répété plusieurs fois et de façons différentes, mais ce qui surprend le plus c’est « Kaiowas », un instrumental inspiré de la musique d’une tribu brésilienne, Sepultura revendique ses origines et sa culture (comme nous le montrera par la suite l’album Roots).

Malgré le fait que la musique que propose Sepultura soit directe et efficace dès la première écoute, jamais l’envie de réécouter Chaos A.D. ne disparaît car le groupe a réussi à créer un style simple mais dont on ne se lasse pas. Des chansons comme « Refuse/Resist », « Propaganda », « Biotech Is Godzilla » ou encore « Nomad » s’écoutent en boucle jusqu’à avoir envie de manifester dans la rue en détruisant tout sur son chemin (c’est ça l’effet Chaos A.D.). A noter aussi la très bonne reprise « The Hunt » de New Model Army. Le disque s’achève sur un magnifique « Clenched Fist » où l’ambiance de rue est à son paroxysme. Puis Chaos A.D. est finit mais notre esprit en redemande et instinctivement on appuis sur le bouton lecture… c’est repartit.

 


Tracklist :
1. Refuse / Resist     03:20
2. Territory     04:47
3. Slave New World     02:55
4. Amen     04:27
5. Kaiowas     03:44
6. Propaganda     03:33
7. Biotech Is Godzilla     01:53
8. Nomad     04:59
9. We Who Are Not As Others     03:43
10. Manifest     04:50
11. The Hunt     03:59
12. Clenched Fist     04:58

Bonustracks (Re-Issue 1996)

13. Chaos B.C.     05:12
14. Kaiowas (Tribal Jam)     03:47
15. Territory (Live Version)     04:48
16. Amen - Inner Self (Live Version)     08:42
mp3

DOWNLOAD1.gif

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 17:00

http://images.music-story.com/img/album_N_400/no-one-is-innocent-no-one-is-innocent.jpg

http://www.nooneisinnocent.net

http://www.myspace.com/nooneisinnocentcom

Origine du Groupe : France
Style : Trash , Rock Fusion
Sortie : 1994

Pour http://www.metalorgie.com

No One Is Innocent, voilà un groupe culte ! Pionnier de la fusion made in France avec Lofofora, Oneyed jack ou Silmarils le groupe explose en 1994 avec son album éponyme et son single dévastateur : La Peau. Fusion de beaucoup de style, textes revendicatifs et message positif No One Is Innocent signe l’un un album majeur pour le métal français, 3 ans plus tard ils sortent Utopia, plutot critiqué cet album reste cependant [pour moi] l’un des tous meilleurs albums fusion jamais sortis (et je ne me limite pas qu’a la France) peut être trop en avance ? Mal compris ? Quoi qu’il en soit le groupe se sépare pour divergence musical et chacun vogue vers des projets bien différents, Kemar (chanteur) se lance en solo tandis qu’une partie des autres musiciens monte Spor. En 2004 surprise, on annonce la reformation de No One Is Innocent, seul Kemar du line Up originel reste (rejoint plus tard par l'ex guitariste du groupe), le nouvel album Revolution.com sort en août. Le ton change, le groupe devient plus rock mais garde des textes efficaces et renoue avec le succés. Après un live sorti en 2005 le groupe revient en 2007 avec un nouvel album Gazoline.

 


Tracklist :
1. La Peau
2. Génocide
3. They Learn Your Love
4. Épargne Moi
5. Henry Serial Killer
6. Rusted Faces
7. Le Feu
8. Ne Reste-t-il Que La Guerre
Pour Tuer Le silence ?
9 Another Land
10. Beast In The Bottle
11. Nova

mp3

DOWNLOAD1.gif

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 14:00

http://www.dbrock.net/artistes/albums/covers_0945.jpg

http://www.ratm.com

http://www.myspace.com/ratm

Origine du Groupe : North America
Style : Fusion Rock
Sortie : 1999

From Wikipedia :

The Battle of Los Angeles is the third studio album by Rage Against the Machine. It was released on November 2, 1999, and over three years after their second studio album, Evil Empire. Between Evil Empire and Los Angeles, the band released a live album, titled Live & Rare. This album is Rage Against the Machine's most recent album consisting of original material.

The song "Calm Like a Bomb" is featured in the credits of The Matrix Reloaded. The videos to "Sleep Now in the Fire" and "Testify" were directed by documentarian Michael Moore. Both "Testify" and "Guerrilla Radio" are also featured in the video game Rock Band 2, being on-disc and downloadable, respectively.

The album debuted at #1 on Billboard's Top 200 selling 420,000 copies its first week. That week saw a busy CD release schedule. The album denied Mariah Carey's highly anticipated album the chance to open at #1. "Guerrilla Radio" was featured in Tony Hawk's Pro Skater 2, albeit heavily edited on the Nintendo 64 version, and it is also heavily edited on "Madden NFL 10". Both Time and Rolling Stone named it the Best Album of 1999. It was listed as #53 in SPIN Magazine's 100 Greatest Albums, 1985-2005.

The album cover art was an original artwork by the LA Street Phantom aka Joey Krebs aka Joel Jaramillo, a well-known Los Angeles artist who has exhibited at numerous galleries in Los Angeles, New York City and throughout the United States.[1] Despite claims to the contrary, the image was not inspired by images from the 1992 street riots of LA or from images of Munich, but by the band's own music and words, and represents one in a series of images of the artist's work, which can also be seen on various street murals in Los Angeles.[citation needed]

The Battle of Los Angeles was heavily influenced by the novel Nineteen Eighty-Four by George Orwell. "Testify", "Sleep Now in the Fire", "Voice of the Voiceless", among other songs, include direct quotes from the novel, and mention key Orwellian terms in the lyrics. "Voice of the Voiceless" also contains a quotation from the writings of Mao Tse-tung.

Regarding the album's title it is worth mentioning that there was an historical event called Battle of Los Angeles which took place on February 25, 1942, involving a large-scale anti-aircraft artillery barrage against targets which subsequently remained unidentified.

Saul Williams sampled "Born of a Broken Man" for his song "Om Nia Merican", which appeared on his 2001 album Amethyst Rock Star.

In 2003, the album was ranked number 426 on Rolling Stone magazine's list of the 500 greatest albums of all time.




 

Tracklist :   

All songs written and arranged by Rage Against the Machine and all lyrics by Zack de la Rocha.

    "Testify" – 3:30
    "Guerrilla Radio" – 3:26
    "Calm Like a Bomb" – 4:58
    "Mic Check" – 3:33
    "Sleep Now in the Fire" – 3:25
    "Born of a Broken Man" – 4:41
    "Born as Ghosts" – 3:21
    "Maria" – 3:48
    "Voice of the Voiceless" – 2:31
    "New Millennium Homes" – 3:44
    "Ashes in the Fall" – 4:36
    "War Within a Breath" – 3:36

Australian and Japanese editions

    "No Shelter" – 4:06

mp3

DOWNLOAD1.gif

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 11:00

http://1.bp.blogspot.com/_pv6jmsy6wAc/TGZpvQfTknI/AAAAAAAAAXk/jUnInHOwqvI/s1600/sepu.jpg

http://www.sepultura.com

http://www.myspace.com/sepultura

Origine du Groupe : Brazil
Style : Hard Rock , Metal , Trash
Sortie : 1989

From http://www.cduniverse.com

With 1989's BENEATH THE REMAINS, Sepultura began a remarkable four-album streak of bold, innovative thrash metal that is nearly unparalleled in the genre. Here the Brazilian quartet transformed from a promising death metal band into a musical force of nature, with Max Cavalera's gruff, primal vocals and potent rhythm-guitar riffs leading the way for the blistering guitar lines of Andreas Kisser and the crushing rhythms of bassist Paulo Jr. and drummer Igor Cavalera (Max's brother).

Every selection on REMAINS seethes with intensity, particularly the opening title track, which moves from a haunting acoustic-guitar passage to a fierce metallic barrage, and the record's lead single, "Inner Self," which is marked by Igor's pummeling double-bass work and Kisser's searing, technically accomplished solos. Having grown up idolizing bands like Slayer and Metallica, the young members of Sepultura were on the verge of rivaling their heroes with REMAINS. Simply put, this is one of the best--and most consistent--thrash albums ever recorded.


Tracklist :
1. Beneath the Remains     05:14
2. Inner Self     05:10
3. Stronger than Hate     05:54
4. Mass Hypnosis     04:26
5. Sarcastic Existence     04:46
6. Slaves of Pain     04:04
7. Lobotomy     04:59
8. Hungry     04:31
9. Primitive Future     03:10

Bonustracks (Re-Issue 1997)

10. A Hora é a Vez Do Cabelo Nascer (Mutantes Cover)     02:23
11. Inner Self (Drum Tracks)     05:11
12. Mass Hypnosis (Drum Tracks)     04:22

mp3

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:00

http://www.spirit-of-metal.com/les%20goupes/O/Oneyed%20Jack/Arise/Arise.jpg

http://www.myspace.com/oneyedjack

Origine du Groupe : France
Style : Rapcore , Fusion Hard Rock Electronique
Sortie : 1998

From Wikipedia :
Après avoir enregistré un premier EP autoproduit, Brain Terrorism, Oneyed Jack rejoint la structure de management Sriracha Sauce  en 1994. Après quelques changements internes au sein du groupe, Oneyed Jack trouve sa marque de fabrique qui leur permet de se produire lors des premières parties de Lofofora, de Sepultura  ou aux Transmusicales de Rennes. En 1995, Oneyed Jack signe chez Yelen musiques (Sony Music) après avoir gagné le concours du Printemps de Bourges et avoir été sélectionné sur la compilation du Fair.

La parution de Cynique en 1996 les fait connaître au grand public. Considéré comme un Ovni dans la scène hardcore française, Oneyed Jack bouscule les conventions en mélangeant les styles. Les paroles expriment une virulence sans concession envers la société. La chanson intitulée Le pouvoir sera attaquée en justice par l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne pour « injures à un groupe de personnes à raison de son appartenance à une nation » .

Arise (1998) et Prepare to reactivate (2001) sont les deux derniers albums d’Oneyed Jack qui explorent tout deux des pistes musicales différentes. En 1999, le groupe enregistre un remix du titre Good god qui figurera sur un maxi de Korn .


Tracklist :   
1. Real
2. I Can't Work For $hit
3. Le Choléra
4. As Ever Being Shameless
5. I Swear
6. Mk 2 mix
7. Chemical Clouds
8. Ma Seule Joie
9. Escape
10. Funk Hhope
11. Aliéné
12. You Shouldn't
13. Do You Fell Me
14. Will I Arise

 

mp3

Tell a Friend

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 16:00

http://i33.tinypic.com/w1bvk1.jpg

Note :

http://wolfmother.com

http://www.myspace.com/wolfmother

Origine du Groupe : Australia
Style : Heavy Metal , Alternative Rock
Sortie : 2006

From Wikipedia :
Wolfmother is the debut studio album by Australian hard rock band Wolfmother, originally released on 31 October 2005 in Australia. The album was later released internationally at various dates in 2006, with the addition of "Love Train" and a rearranged track listing. Wolfmother peaked at number three on the Australian ARIA Albums Chart[1]  and was certified five times platinum by the Australian Recording Industry Association.[2]  Six singles were released from Wolfmother's debut album: "Mind's Eye"/"Woman", "White Unicorn", "Dimension", "Woman", "Love Train" and "Joker & the Thief", the latter of which charted the highest at number eight on the ARIA Singles Chart.[1]  The album cover, which is taken from The Sea Witch by Frank Frazetta, shows a nymph standing against a blue/orange sky, on a rock, though because it displays nudity the album is sold in Wal-Mart stores with an alternate cover featuring simply the band's white logo against a black background. It is the only album to feature co-founding members Chris Ross and Myles Heskett, who left the band in August 2008.



Tracklist :
   1. "Dimension" – 4:21
   2. "White Unicorn" – 5:04
   3. "Woman" – 2:56
   4. "Where Eagles Have Been" – 5:33
   5. "Apple Tree" – 3:30
   6. "Joker & the Thief" – 4:40
   7. "Colossal" – 5:04
   8. "Mind's Eye" – 4:54
   9. "Pyramid" – 4:28
  10. "Witchcraft" – 3:25
  11. "Tales" – 3:39
  12. "Love Train" – 3:03
  13. "Vagabond" – 3:50

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 13:05

http://graphics.musicme.com/jpg343/u5099748379726.jpg

Note :

http://www.myspace.com/oneyedjack

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oneyed_Jack

From Wikipedia :

Après avoir enregistré un premier EP autoproduit, Brain Terrorism, Oneyed Jack rejoint la structure de management Sriracha Sauce  en 1994. Après quelques changements internes au sein du groupe, Oneyed Jack trouve sa marque de fabrique qui leur permet de se produire lors des premières parties de Lofofora, de Sepultura  ou aux Transmusicales de Rennes. En 1995, Oneyed Jack signe chez Yelen musiques (Sony Music) après avoir gagné le concours du Printemps de Bourges et avoir été sélectionné sur la compilation du Fair.

La parution de Cynique en 1996 les fait connaître au grand public. Considéré comme un Ovni dans la scène hardcore française, Oneyed Jack bouscule les conventions en mélangeant les styles. Les paroles expriment une virulence sans concession envers la société. La chanson intitulée Le pouvoir sera attaquée en justice par l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne pour « injures à un groupe de personnes à raison de son appartenance à une nation » .

Arise (1998) et Prepare to reactivate (2001) sont les deux derniers albums d’Oneyed Jack qui explorent tout deux des pistes musicales différentes. En 1999, le groupe enregistre un remix du titre Good god qui figurera sur un maxi de Korn .


Origine du Groupe : France
Style : Hard Rock , Rapcore Fusion
Sortie : 1996

Tracklist :
1. Le Pouvoir
2. Bad Brain
3. Otages
4. Himalaya
5. Push Your Face Down
6. Da Borgir
7. Cynik
8. Zero
9. La Peine
10. Tribes
11. 128

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Repost 0
Published by DJ DemonAngel - dans Hard Rock
commenter cet article

Search