Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:15

http://www.trip-hop.net/images/jacquettes/big/732.jpg

Note :

 

http://www.nellirees.co.uk

 

Sortie : 2003

Style : Nu-Jazz , Drum & Bass , Electro

 

Tracklist :

1. Groove 2 U

2. Female intuition thing

3. Jazz noir

4. Body greed

5. Struggle dance

6. Use me

7. Boy from Ipanema

8. Ice cold

9. Don't worry

10. Small black dress

11. Female intuition thing (Hectic mix)

 

DOWNLOAD1.gif

mirror

 

 

 

Nelli Rees est une chanteuse russe à la voix sensuelle accompagnée par une fusion de jazz, hip-hop, funk et drum'n'bass. Qu'elle chante en anglais, en russe ou en français, son trip-hop rythmé devrait savoir séduire les amateurs de musique recherchée.

par Jérôme

permalink

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 16:20
http://www.ysd-to.com/_PIC/081029_SyncopatedCity.jpg
http://www.myspace.com/londonelektricity

"Voici ""Syncopated City"" le quatrième album de London Elektricity un mélange intense de morceaux et de paysages musicaux an intense metropolis of songs and soundscapes, with foundations soutenue par de solides beats et lignes de basse.Syncopated City contient des featurings vocaux incroyables de Liane Carroll comme vous n'en avez jamais entendu jusque là."
permalink



Note :
Tracklist :
01. Bare Religion – 6:27
02. This Dark Matter - 7:03
03. Just One Second – 5:38
04. All Hell Is Breaking Loose – 4:44
05. South Eastern Dream – 6:45
06. Attack Ships on Fire – 6:02
07. The Point of No Return – 5:55
08. Outnumbered – 5:16
09. USKA – 5:42
10. Sat Nav – 6:47
11. Syncopated City Revisited – 6:26
DOWNLOAD1.gif
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 14:02
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 20:10
 


« Mind on, TV off ». Un véritable « électro-choc » s’offre à nous dans l’univers électro actuel. Un phénomène qui prend de l’ampleur chaque jour. Undergang cultive cependant l’originalité avec des textes engagés sur des musiques et des sons variés mélangeant électro-jungle et rock. Un talent récemment découvert lors du printemps de Bourges. Pour preuve, un seul homme et un savoir faire déconcertant. Cédric Gleyal est le seul maître à bord. Il connaît bien son affaire et maîtrise une multitude de machines mixant plusieurs pistes à la fois, tripotant une armée de boutons. On ne s’ennuie pas une minute. Le chant, les scratches, la prog des machines, le sampling, les guitares, basses, batteries et claviers sont gérés par un véritable expert. La ville de Toulouse reste sa principale muse où réside la diversité. Le métissage des cultures et la scène toulousaine hissent le prodige au plus haut. Seul sur son album, pourvu de plusieurs bras probablement, la pieuvre d’Undergang utilise également son organe vocal. Des sons très riches (sonorités orientales...) accompagnés par des textes qui le sont tout autant. « Du son, du sens, du débit et des DB ». Les textes sont rapés avec une diction implacable. Imaginez Rockin’ squat sur des pistes électro ! Une énergie comparable et de nombreux thèmes qui tiennent à cœur ces deux MC’s. « L’éducation à travers les médias » extrait du premier album d'Assassin, intitulé "Le futur que nous réserve-t-il?" est comparable et complémentaire à « Alternative ». En effet, la cible est la télévision et son danger à force d’en consommer. Dépendance, aveuglement face à une jeunesse qui a tendance à faire son éducation à travers cette dernière. Consommation et protection de l’écosystème au programme. Une préoccupation abordée sur « Aléas des mots » qui présente parfaitement les croyances et les opinions du toulousain, issu de "la génération hardcore verbal qui réfléchit par la violence des mots". La force des textes est parfois accentuée par des « slogans » américains amenant une puissance supplémentaire à cet album transpirant déjà l’énergie. Undergang se dope au décibel. Les textes sont donc mis en avant et occupent une place toute aussi importante que celle de la musique. Cette dernière est un véritable vecteur d'information qu'il qualifie de "message littéraire et musical". Chacun peut tirer des conclusions quelles qu'elles soient sur l'actualité afin de créer un véritable débat. Au final on se demande tout de même qui est la machine. Une ascension en un temps record. Impressionnant !
Fab°
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 15:45




Ed Rush & Optical sortent un nouvel album : qui s'en soucie hormis 2 ou 3 vieux teufeurs en treillis kaki?

Travel The Galaxy est aussi médiocre que le précédent, The Original Doctor Shade, qui remonte à 2003. Le son n'a pas évolué d'un iota, les sonorités tek sont peut être encore un peu plus cheap qu'auparavant et le mixage est absolument sans aucun relief !
Bon, évidemment, les aficionados arriveront toujours à sauver 1 ou 2 tracks comme ce City 17, qui ne vole quand même pas très haut !
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 15:17



Vision'r neoteroiscreen
par Vision-R

 "Asian Electronica" rassemble des guests internationaux majeurs tels que "Asian Dub Fondation", "Uk Apache", "NitinSawhney", "Dr DAS"....

Note :



Partager cet article
Repost0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 20:12

http://www.djzinc.com
http://www.myspace.com/bingozinc







  DJ Zinc is probably best known for the virtually undisputed 1995 anthem "Super Sharp Shooter," a fierce, energetic hip-hop/jungle fusion that by year's end had become the very definition of a rinsed-out track. Zinc's career as a DJ and producer, however, stretch quite a ways further back, sketching the steady evolution of hardcore from its house and rave roots through ragga and hip-hop-styled hardstep and beyond. He's worked with a broad range of labels, both respected and virtually unknown (including Back 2 Basics, Congo Natty, Droppin' Science, 2000AD, Brain, and, of course, Ganja), done time on the pirate radio circuit, and DJed as a resident at some of London's most popular underground clubs. Zinc's first production work came in the form of the eight-volume series Swift and Zinc, released on Dream Team/Joker Records' Bizzy B's Brain imprint in the early '90s. The collaboration came to an end in 1994 when DJ Swift decided to focus on garage and house (the two still share studio space). Remarkably, "Super Sharp Shooter" became Zinc's solo debut, and he's since released a number of popular tracks, although none have scaled the heights of his first. He currently records with DJ Hype, Pascal, and Rude Bwoy Monty as part of the Ganja Kru (for MCA sublabel Parousia), as well as for Hype's True Playaz label (as DJ Zinc and Dope Skillz).
permalink + Discographie
Partager cet article
Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 15:52

id003_frontcover_klein.jpg id003_backcover_klein.jpg id003_cdlabel_klein.jpg
Playlist:
01. Introduction    mp3    ogg
02. Séduction Douce    mp3    ogg
03. Jardin Sonique    mp3    ogg
04. Cherchent Après La Coquille    mp3    ogg
05. Désintoxication    mp3    ogg

Download Frontcover
Download Backcover
Download CD-Label

Cover-Artworks by ONE!MAN / iD.EOLOGY

Brigitte Bijoux never gave much about your average girls-stuff like playing with dolls or collecting verses in an album with a pink sleeve and floral illustrations. Quite early, she took a liking in fashion and style, though. Luckily, her parents weren't the ones to bring her up with clichés and attitudes but put her on their roof-rack and went criss-crossing through all of Europe. Her dad, who was a programmer, chose giving his little daughter a C64 over a Barbie-doll house, thus switching tracks towards the perception of purely electronic music.

It really was the DJ of the Paris dancing-school "Petit Fountainebleau", though, who pushed ignition and launched Brigitte into a whole new world when he naughtily backed a Disco-Fox with a techno-record by Ramirez. Rhumba and Cha-Cha were forgotten within a blink and mum's money wasn't being wasted on dancing-lessons anymore. Wheels of Steel were needed and digging for new sounds in record-stores soon became a passion. Then in 1994, jungle was the hype of the hour, d'n'b and breakbeats were the soundtrack to life.

The common denominator for Brigitte's tracks is breaks, bass, melody and a personally customized approach to music. Her EP "Le Fleuve Profond" points the way from old-skool triphop via ambient jungle to her new home: Tokyo. "Désintoxication" is an eloquent direct hit, a documentation of the absorbed Japanese world in which Manga, an epic apocalypse and a glimpse of hope collide. For dreams are never deeper than during dawn - when the vibe of nightmusic catches you.


More information about the artist here.

Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 16:18
http://www.n-o-h-a.de/



DOWNLOAD : N.O.H.A - Dive in your life


N.O.H.A. prséente son troisième & nouvel album sur UNIQUE RECORDS, une mixture dynamique de breakbeat, drum'n'bass & de pop.Après le succès mondial de leurs deux précédents albums sortis chez UNIVERSAL & WARNER, après le succès de leur tube ""BALKAN HOT STEP"", utilisé dans la pub NIKE SHOX en 2003, N.O.H.A nous livre leur version de l'électro urbaine!"


N.O.H.A.Quantcast
Partager cet article
Repost0