Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 10:30

http://img04.shop-pro.jp/PA01014/149/product/20191023.jpg

Note :

http://www.myspace.com/nomakofficial

Origine : Du Groupe : Japan

Style : Electro , Abstract Hip Hop , Downtempo

Sortie : 2010

Tracklist :

1. Next Dimension
2. Soarer
3. Feel it All
4. Open Out
5. Never Lost Control
6. Rise Up
7. High Grade Standard
8. The Universe
9. Fluffy Cloud
10. Heartful Memories
00000000000000DOWNLOAD

Trop à la recherche de beats qui dégueulent, j’avais laissé de côté ces derniers temps la musique façon méditation sous un cerisier en fleur dont les beatmakers japonais ont le secret. Enfin pas tant que cela finalement car je ne suis pas passée à côté du nouvel album de Nomak, sorti le 30 avril.

“Dynamic Meditation” est un album instrumental allant du hip hop au jazz en passant par l’abstract, histoire de faire dans la musique contemplative. Et là, je me dis : “putain mais qu’est-ce qu’on fait chier !”. Finalement, il n’y a que le “about” de son site internet qui me fait kiffer. Juste de mots : “terre, naturel, piano, forêt, ciel, musique, cœur”… Pour résumer, musique trop lisse à l’image de la feng shui attitude. Mais de temps en temps, c’est mignon à écouter.

par IkI

permalink

Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 13:55

http://tazz.cocolog-tnc.com/subsonic/images/0601_img01.jpg

Note : ++

http://www.disdefensedisc.com

http://www.myspace.com/djbakujapan

REVIEW CONNECT : 1 & 2

Origine du Groupe : Japan

Style : Abstract Hip Hop , Rap Fusion , DJ

Sortie : 2008

Tracklist :

01 Intro
02 Element for Perfect
03 Ei, O-Oh
04 Cannibal-Mix
05 Skit 1 ∴ Stoned
06 Eat (feat. Hevi)
07 Can There Be Peace
08 Devil Approach
09 Vandalism
10 Skit 2 ∴ 88 Experimental Beat Box
11 Spin Street
12 God, Others, Substance
13 Outro-Ach
14 Kannibalism (feat. MC Kan)
15 畜殺 (The Slaughter) (feat. PRIMAL & RUMI)
16 Vandalism (feat. TAV)

00000000000000DOWNLOAD

Lorsque l'on évoque, brièvement, l'existence d'un éventuel hip-hop made in Japan, il est certain qu'une majorité des sondés répondent "DJ Krush". De même qu'il est automatique que 90% d'entre eux soient destabilisés lorsque l'on s'aventure un peu plus loin avec un "Oui mais encore?". Si la barrière de la langue se présente comme une montagne insurmontable pour la plupart d'entre nous, elle n'est en rien responsable des oeillères que nous nous complaisons à conserver. Comme si la galaxie hip-hop se résumait à une seule planète occupant tout l'espace. Que ce soit dit: il existe, ailleurs, d'autres artistes qui méritent un tant soit peu d'intérêt. Au Japon, a fortiori. Bien entendu, il est un cliché diffusé un peu partout qui présente les Nippons comme d'habiles plagieurs de styles développés par le Californien, le New-Yorkais et les autres. Si la singerie se répand avec cocasserie sur les plateaux de télévision et autres shows populaires, il en va de même que n'importe où: dans la rue, en bas, certains s'activent. L'image du Vénérable Ancien s'étant impregnée sur la rétine de petits japonais fans de manipulations platinesques et d'un turntablism débridé, le sol fertilisé par les semences musicales krushiennes aura permis l'émergence de petites pousses prometteuses. Ainsi, l'apparition de multiples scènes japonaises allant du pur classicisme "gangsta" à la déferlante de sons tous plus "expérimentaux" les uns que les autres, avec cette particularité d'un rap souvent peu festif à base d'atmosphères pesantes et graves; forgé sur d'autres valeurs que celle d'une musique noire américaine qui ne lui correspondrait pas vraiment. Abordons ainsi le cas de DJ Baku. Originaire de Tokyo, il découvre le hip hop grâce au film "Juice" (ndlr: un film mettant en scène la vie de 4 lycéens dans un ghetto avec notamment un des rôles principaux joué par Tupac Shakur). Il commence à tâter du vinyl dés 1994. C'est du haut de ses 16 années qu'il arpente les tréfonds undergroundesques de la métropole se mêlant à la déferlante de battles et autres concours de deejaying. Néanmoins, peu doué pour cet exercice, il range bien vite ses aspirations de compétition pour faire la tourner des clubs. C'est ainsi qu'il rencontre Martin et SKE avec lesquels il va fonder le Dis-Defense Disc Crew. S'en suivra un parcours des plus classiques : la production d'une multitude de mixtapes vendues chez les disquaires de Tokyo puis l'émergence d'un label, Dis-Defense Disc. C'est avec lui que Baku va sortir 4 mixtapes puis deux 12" qui le verront collaborer notamment avec Kan; mc japonais de son état. Mais c'est le DVD "Kaikoo" sorti en juin 2005 qui va le sortir un peu du circuit des sorties condifentielles. En souhaitant mettre en avant une partie de la scène indépendante tokyoïte, Baku va réussir son coup en présentant des artistes peu connus du public. Fort de cette réussite, il se lance dans la création de son premier album solo échoué entre nos oreilles au début de l'été 2006: "Spinheddz". 16 rounds pour vous clouer au sol. Bien entendu, DJ Baku y fait montre d'une grande maîtrise de son instrument de travail; notamment au travers de scratchs endiablés; toute la panoplie du DJ est exposée durant la petite minute de 'Intro-LL'. Nous voilà avertis: ça va débarouler sévèrement dans tous les sens pour ne laisser que peu de répit à nos oreilles le temps d'un explicite skit 'Can There Be Peace?' (agrémenté de quelques notes de piano) auquel Baku répond "Non" à la volée, par un 'Devil Approach' détonant (rythmique endiablée, drums lourdes, distorsions dans tous les sens sur lesquelles viennent se greffer l'écho de différentes voix avant que le morceau ne s'emballe littéralement). Il en va de même sur la majorité des morceaux de l'album… Outre ses prestations aux platines, c'est aussi la qualité des productions de Baku que l'on apprécie; mêlant habilement ses scratchs aux divers sons qu'il exploite de manière jubilatoire sur 'Cannibal-Mix' ou sur 'Eat'; morceau sur lequel pose un certain Hevi dont la voix grave et caverneuse n'est pas sans rappeler celle d'un gros métaleux possédant plus de la bête que de l'humain le temps de 4min25 angoissantes. Ayant vu le jour en maxi au côté de 'Cannibal-Mix', 'Spin Street' est pour sa part un petit bijou de head-banging. Ce genre de morceau qui fait un malheur dans une salle de concert surchauffée; un beat rythmé agrémenté de samples de divers instruments; Baku jouant à coller et décoller les différents sons sur nos oreilles pour un résultat des plus appréciables. Et ce ne sont pas les prestations des trois seuls MC's invités pour les ultimes morceaux de l'album qui viendront ternir ce tableau. En particulier 'Kannibalism' : survolté de bout en bout, Kan, autrement connu pour son notable essai solo 'Mitchisilbe' sorti l'année passée, nous expose tout son talent. En véritable maître de cette cérémonie angoissante, le morceau est une course contre la montre. Accueilli par quelques essouflements, c'est sur une rythmique dure que Kan prend la parole pour ne plus la lâcher. Baku déchaîne les éléments musicaux ; son comparse d'un instant se fondant dans la terrible cacophonie de scratchs et autres distorsions sonores assénée à nos oreilles le temps d'un refrain. L'impression de se faire dévorer le cerveau en près de 4min30. On notera tout de même l'agréable présence de Tav accompagnant un 'Vandalism' entendu en cours de route; seul véritable accroc sur la tunique bariolée de Baku; à l'image de la pochette de l'album. "Spinheddz" est un condensé de richesses musicales. Les productions du créateur sont variées, fouillées et ne tournent pas en rond. Le savoir-faire, vinyles en main, du maître de maison impressionne. Baku nous fait voyager avec passion au sein de son propre univers musical bien souvent angoissant, évoluant toujours dans l'urgence… Aucun repos n'est accordé à l'auditeur aventureux. Il va falloir s'armer de courage. Néanmoins, les seize morceaux présents s'enchaînent avec fluidité au rythme de beats courant ventre à terre vers vos oreilles; que ce soit à travers cet exercice déjanté d'un '88 Experimental Beat Box', de la douce mélodie de 'Vandalism' ou du planant 'God, Others, Substance'. Et la tête qui tourne à n'en plus pouvoir.

par Newton

permalink

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 17:05

http://images.hhv.de/catalog/detail_big/00173/173013_4.jpg

Note : +

http://www.2econdclasscitizen.co.uk

http://www.myspace.com/2econdclasscitizen

Origine du Groupe : United Kingdom

Style : Abstract Hip Hop , Dowbntempo , Alternative , Psychedelic

Sortie : 2009

Tracklist :

01. Step Inside [02:40]
02. One By One feat. Ceschi [04:56]
03. A New Day [05:00]
04. Wait For Me [02:02]
05. On Emptyness [08:34]
06. Our Lady Of Solitude feat. Reindeer [03:05]
07. The Day Youre Lost Or Found [04:28]
08. Listen The Night feat. Reindeer [05:18]
09. From Where I Belong [02:58]
10. A World Without [09:02]

00000000000000DOWNLOAD

Faisant suite à "Wyred Folk" ; premier EP sorti en 2005 puis au récent "One By One EP, le premier album de 2econd Class Citizen sort enfin, l’occasion de vérifier si les espoirs entrevus dans les deux précédents essais se confirment sur ce long format intitulé "A World Without".
Dans un style downtempo/hip hop légèrement psychédélique, assez bien fichu, avec notamment un flow très agréable (featurings de Ceschi, James PHoney, Reindeer) et une instrumentation foisonnante, "A World Without" rappelle par certains aspects, les productions abstract de la fin des années 90 de DJ Shadow, UNKLE ou Dan the Automator...
Sans être forcément génial ni pour autant anecdotique, "A World Without" devrait combler les amateurs de hip hop mélodieux. et en guise de mise en bouche, un megamix de 10 minutes réalisé par Phonatic est disponible sur le site du label Equinox Records ou écoutable directement ici.

permalink

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 11:00

http://bandcamp.com/files/36/67/3667990703-1.jpg

Note :

http://obsidianblue.com

Origine du Groupe : North America

Style : Abstract Hip Hop

Sortie : 2003

Tracklist :
1 – Soul Introduction
2 – Exhibition – coProd. By Kneegrow
3 – Desert Sands
4 – Condescension
5 – Too Strong
6 – Why?
7 – Miles Ahead
8 – Breath Of Life
9 – Stratosphere
10 – The Cycle
11 – Twilight
12 – Oscar & John
13 – Crosswords – Perf By Eye+Eye
14 – Whatever You Say Rmx – Perf By Little Brother
15 – 4th Departure (Away From Here)

00000000000000DOWNLOAD

I can distinctly remember the music of my youth, well, back to about 5 years of age. Grover Washington Jr., Phil Collins, The Police, Hall and Oats, Bobby Womack, and Bill Withers flooded my parents’ car when I was smaller. It soon transitioned to The Caravans, James Cleveland, and The Mighty Clouds of Joy, but it all sounded great to me. Then one day, I hear A Tribe Called Quest’s “The Jazz.” Then everything changed….. (MORE)

by Obsidian Blue

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 12:30

Note :

http://www.myspace.com/bensharpa

Sortie : 2009

Syle : Abstract Hp Hop , Rap Fusion

Tracklist :

1 - Epoch (ft. Tebs)
2 - Calling' it quits (we're here)
3 - Sick'n tired (ft. Archetypes)
4 - Off The Rails
5 - Statement (ft. Konfab)
6 - Avant garde (front line)
7 - B to the E
8 - Hegemony
9 - Ken Illworth (interlude)
10 - Chech the evidence
11 - Critical mass
12 - Genocide awards
13 - Why (ft. Wordsworth)
00000000000000DOWNLOAD

Ben Sharpa ne vous est sans doute pas inconnu si vous avez suivi l'ouverture amorcée par Jarring Effects vers l'Afrique du sud depuis 3 ans. Déjà présent sur le coffret Cape Town Beats sorti en 2007 puis au travers d'un EP vinyle - The sharpaganda theory lesson # 1- ben revient tout naturellement avec son premier album à venir le 09 novembre prochain. Sur ces 12 titres, Ben aligne avec sa verve east coast, bombes sonores sur bombes sonores, s'attaquant avec panache à toutes les sonorités actuelles. sur une ligne de basse guerrière, il confirme son assise dans un style atypique entre hip hop Us et grime anglais, avec des clins d'oeils non dissimulés à Virus Syndicate ou Roots Manuva, dynamitant même le ragga à grands coups de breaks destructurés.

Tandis que Ben brouille les pistes, ses lyrics souvent teintés de revendications - « check the evidence », «Hegemony», «genocide Howards» - nous plongent en apnée dans les ghettos d'Afrique du sud. Comme à son habitude, notre MC a su également s'entourer de producteurs renommés tels que les sud-africains Sibot (Playdoe, Real Estate Agents), D-planet (Pionneer Unit) ainsi que le beatmaker anglais Milanese. Echange de bons procédés puisque ce dernier vient de sortir un ep - lockout- sur le célèbre label de Mike Paradinas -Planet µ- sur lequel ben Sharpa a posé son flow dévastateur ... avec ce premier album, Ben Sharpa représente une nouvelle génération de mc qui, à cheval sur trois continents, synthétise un hip hop cosmopolite et terriblement actuel.

permalink

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 11:30

http://wwww.00h13.com/dezshop/images/stories/004.jpg

Note :

http://wwww.00h13.com

Sortie : 2010

Style : Abstract Hip Hop

Tracklist :

01. SHIYUGOSHA - Le dernier roi (les crocs frêles et usés) /  Shiyugosha 
Preview du futur album "Le clan des 8 oublis" 
02. L.E.G - What you see in these landscapes /  L.E.G
03. LE PARASITE - Borderliner /  Le Parasite
04. AUDIOCLOCKERS feat SPECSONE - Stereo / Audioclockers Specsone
Extrait de l'album d’"Audioclockers" disponible sur www.dezordr.com
05. K2C - Clando (Mississipi RMX by Stekri) /  K2C Stekri
06. 10SHUN - Tunnel Rat /  10Shun
07. MR.TEDDYBEAR - La nuit la plus longue /  mr.teddybear
Extrait de l'album "Huis-clos", sortie Avril 2010 - www.dezordr.com
08. ANTONYMES - In the jar of shadows /  Antonymes
09. OP9 - A. /  Op9
10. JAMES PHONEY & JAMES REINDEER - Mothers Calls of Tea / James Phoney & James Reindeer
11. JIBE & FANETTE - L'ombre et la lumière /  Jibé
12. D'INCISE feat MR CONNARD - Cartographie des steppes / D'incise Mr Connard
13. TOR & SUFJAN STEVENS - Star of wonder / None shall pass (feat Aesop Rock) / Tor & Sufjan Stevens
Extract from" Illinoize" remix tape, available in free download here www.illinoize.biz
14. ABOMINATION ONER a.k.a PROGNATHOUS SKULL - Sultan thème / Abomination Oner a.k.a Prognathous Skull
00000000000000DOWNLOAD

Tout d'abord nous tenons à remercier les médias indépendants et toutes les personnes qui nous supportent depuis le commencement de l'aventure; les artistes qui on bien voulu contribuer à nos projets, tous les gens qui relayent le son du Dezordr et qui nous aident à sortir un peu de l'anonymat.

Nous continuons bien sûr les compilations en téléchargement libre, venez découvrir la "SESSION 004" et n'hésitez pas à faire connaitre autour de vous tous ces artistes de l'ombre...merci à eux...

 

>>DOWNLOAD SESSION 004 <<

Tout d'abord nous tenons à remercier les médias indépendants et toutes les personnes qui nous supportent depuis le
commencement de l'aventure; les artistes qui on bien voulu contribuer à nos projets, tous les gens qui relayent le son du
Dezordr et qui nous aident à sortir un peu de l'anonymat.


Merci à Mowno, Longueurs d'onde, BBoykonsian, Jahzz.over-blog.com, Hiphopsession, Chroniques-electronique, Frontline,
Internationalhiphop, Polychromic, 1,2 Ground, Starwax, entre autres...


A venir courant Avril 2010 le premier album solo de mr.teddybear (ex-Psykick Lyrikah).
Toujours disponible sur www.dezordr.com, le premier album du duo Audioclockers featuring Artoo, Perseph'one, Babel Fishh, Specsone, Lo,
Turtle Handz, K2C, Aamir of Escape Artist, Silas Blak...


Une bonne écoute à toutes et tous !


- - -


First of all, we want to thank all independent media and everybody who support us from the beginning; artists who contribute to our project and
people who relieve Dezordr sound and help us to leave confidentiality.
Thanks to Mowno, Longueurs d’ondes, Bboykonsian, jahzz.over-blog.com, Hiphopsession, chroniques-éléctroniques, Frontline,
Internationalhiphop, Polychromic, 1,2 Ground, Starwax, and many others…


In April 2010, the first solo album of mr.teddybear (ex-Psykick Lyrikah) will be out.
Always available on www.dezordr.com, the first album Audioclockers.featuring Artoo, Perseph'one, Babel Fishh, Specsone, Lo, Turtle Handz, K2C, Aamir of Escape Artist, Silas Blak...


Have a good listening !

 


Draw: mr.teddybear
Artwork: www.cyrilz.com

permalink

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 18:00
http://1.bp.blogspot.com/_9LoGeDyGEvc/S6fo4wCgbmI/AAAAAAAAAms/oSCTAxQjB_4/s400/_COVER+EN-KI+-+SOULCATCHER.jpgNote : +

http://www.myspace.com/bratloverbeats


Sortie : 2010
Style : Abstract Hip Hop , Soul , DJ

Tracklist :
1 FANTASTIC INTRO
2 HOUSE IS SMOKING
3 CHAOS
4 THEY ARE COMING (interlude)
5 CLIMBING UP THE SKYSCRAPER
6 NEVER
7 BREAK & REGENERATION
8 HANDSHAKE
9 EXTINCTION (interlude)
10 POLLUTION & (R)EVOLUTION (interlude)
11 REBIRTH
12 CHANGE IN SIGHT
13 THE PLAINS
14 NO, AND NEVER AGAIN
15 A WINTER IN AFRICA
16 LAYBACK
17 HONORABLE OUTRO

EN-KI. Hi, I'm 19 years old and from switzerland. I always liked old hip-hop and its beats, like from public enemy, pete rock & cl, nas, large p,... I decided to make my own beats, first starting with Magix Music Maker, then with Fruity Loops. I'm at the beginning but proceeding well. I want to bring back that old sound. The Hip-hop today annoys me somehow. First album out for free! EN-KI - Soulcatcher

DOWNLOAD IT FOR FREE RIGHT HERE:

http://www.filefront.com/15917407/EN-KI---SOULCATCHER.zip/

or

http://www.omgmonkeylol.com/EN-KI_-_SOULCATCHER.zip

peace

permalink
Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 12:30
Hommage à Nujabes !!!
R.I.P
Jun Seba (瀬場 潤 Seba Jun), (February 19, 1974 – February 26, 2010)

http://www.hydeout.net
http://www.myspace.com/nujabes

http://cfs15.tistory.com/image/7/tistory/2009/06/01/19/10/4a23a8f9d1903


NOTE :
SORTIE : 2003
Style : Abstract Hip Hop , Jazz

TRACKLIST

  1. "Blessing It (Featuring Substantial and Pase Rock of Five Deez)" (Produced by Nujabes) (contains a sample of "Save Our Children" from the album Save Our Children by Pharoah Sanders)
  2. "Horn in the Middle" (Produced by Nujabes) (contains a sample of "Joshua" from the album Seven Steps to Heaven by Miles Davis)
  3. "Lady Brown (Featuring Cise Starr)" (Produced by Nujabes)
  4. "Kumomi" (Produced by Nujabes)
  5. "Highs 2 Lows (Featuring Cise Starr)" (Produced by Nujabes)
  6. "Beat Laments the World" (Produced by Nujabes; contains a sample from "Blessing It")
  7. "Letter From Yokosuka" (Produced by Nujabes)
  8. "Think Different (Featuring Substantial)" (Produced by Nujabes) (contains a sample of "Live For Life (Vivre Pour Vivre)" from the soundtrack of Live for Life by Francis Lai)
  9. "A Day by Atmosphere Supreme" (Produced by Nujabes)
  10. "Next View" (Featuring Uyama Hiroto on Sax)
  11. "Latitude (Remix) (Featuring Five Deez)" (Produced by Nujabes) (contains a sample of "Clouds" by Gigi Masin)
  12. "F.I.L.O. (Featuring Shing02)" (Produced by Nujabes)
  13. "Summer Gypsy" (Produced by Nujabes)
  14. "The Final View" (Produced by Nujabes) (contains a sample of "Love Theme From 'Spartacus'" from the album Eastern Sounds by Yusef Lateef)
  15. "Peaceland" (Produced by Nujabes)
Metaphorical Music is Nujabes' first solo album. It offers a combination of hip hop and jazz, and features artists like Shing02 (known for "Battlecry" off the Samurai Champloo soundtrack), Substantial, Five Deez, and Cise Starr (of CYNE).
PERMALINK

DOWNLOAD2.png
PEACE !!!!
Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 11:00
http://dustedwax.org/images/dwk046.jpgNote :

http://www.myspace.com/djracyaj
http://dustedwax.org

Sortie : 2009
Style : Abstract Hip Hop

Tracklist :
produced & mastered by: DJ Racy A.J | artwork by: DJ Racy A.J

Creative Commons License

DOWNLOAD1.gif

 


:: Review ::
Right from the forgotten underground outskirts of Kiev comes the debut album from Dj Racy A.J. Trippy-phat big beats
run like dark shadows across dusty walls of melancholic ambient sounds, to create another original soundtrack
for the real hard life. If you love Cujo's "Adventures In Foam" you'll definitely dig this album
as the sun, the moon and the stars!
by http://peoplesmusicstore.com/images/uploaded/0000/0447/dwkstore_main.jpg
Partager cet article
Repost0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 20:00
http://www.l34f.com/audio/images/rooted_cover.jpg

 

http://www.l34f.com/
http://www.myspace.com/leafleaf

Mêlant trip-hop et abstract hip-hop, le premier opus de Leaf propose une vision sensuelle et harmonieuse des deux styles. Rooted From Within déborde d'une énergie nouvelle et apporte sa pierre à l'édifice avec une approche originale du hip-hop. L'ombre du maître DJ Shadow plane clairement sur les trois premiers morceaux. Wooden Body Guy développe d'emblée une atmosphère tranquille où s'invitent violoncelle et beat parfaitement maîtrisé. La mélodie et le rythme se marient à merveille. Mais là où Leaf démontre l'étendue de son talent de la façon la plus convaincante, c'est peut être avec Human Wilt. Sans s'aliéner les classiques du genre, il pose un beat péchu qui n'a cure des boucles traditionnelles. Plus l'album avance, plus le rythme se complexifie, jusqu'à atteindre son paroxysme avec Wasted Things.

Si Leaf compte laisser sa trace, c'est bien dans sa façon d'alterner espaces soniques et accélérations saccadées. La variété des mélodies, versées dans un abstract hip-hop qui n'a rien à envier de DJ Signify, est impressionnante. Lounge groovy, electro-minimal candencé façon drum'n'bass, ou trip hop plus sombre à la Massive Attack ; l'artiste ne cesse de surprendre. Parallèlement à cet exercice de style pointu, Rooted From Within fait la part belle aux prestations vocales. Tantôt le rap, incisif et puissant, casse la quiétude des morceaux (Paper Dollar, Rooted From Within). Tantôt les voix féminines leur apportent un peu de suavité (Southern Shadow).

Aussi, les amoureux du genre apprécieront les talents de turntablist dont notre homme fait preuve sur Rip'n'Grip. Du sample grésillant à la mandoline façon DJ Krush, Leaf prouve qu'il a le talent d'un compositeur hors-pair. Il sait jouer avec les styles pour imposer sa propre recette : un abstract hip-hop profond, éclectique, aux multiples saveurs ; un abstract hip-hop qui jamais ne tombe dans le cliché. Nous avons bien à faire à un touche à tout de génie. Leaf réussit là où DJ Shadow déçoit : ouvrir l'abstract hip-hop sur d'autres horizons, briser les chaînes d'un genre agonisant pour lui insuffler un souffle nouveau. Il y a fort à parier que l'artiste sera se faire une place. Ce premier album montre avec brio qu'il est capable d'exploiter les modèles en les dépassant largement. Rooted From Within est absolument nécessaire pour les fans d'abstract hip-hop ; les oreilles curieuses y trouveront quant à elles assurément leur compte.

 Chroniqué par Abstrackt
permalink

Note : ++
Sortie : 2009

Tracklist :
01/ Wooden Body Guard
02/ The Complications Of Breathing Underwater
03/ Tie The Corporate Leash
04/ Paper Dollar
05/ Human Wilt
06/ Sandflutez
07/ Southern Shadows
08/ Rip N’ Grip
10/ Rooted From Within
11/ Drive Thru In Reverse
12/ Simmering Saunter
13/ Hymn For The End
14/ Wasted Things
15/ Dumb Troubles
DOWNLOAD1.gif
Partager cet article
Repost0