Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 18:00

http://f.bandcamp.com/z/35/65/3565825427-1.jpg

http://www.docquan.com

Origine du Groupe : North America
Style : Abstract Hip Hop , Downtempo , Experimental
Sortie : 2011

From http://quandary.bandcamp.com   

Sigils is a collection of short-form ambient and minimalist beat experiments, originating in the late days of the Beyond All Spheres sessions.
credits

music by Dr. Quandary for The Memetic Supply Co.
recorded and mixed at Vault 46, Boston, MA
additional mixing by Jim Moreland at The Ancestral Manor, Newton, MA
bass on "Strange Loop" by Matt Scott
original artwork by Dox Belle

 
Tracklist :
1.Semuta 03:26    
2.Lost in Her Eyes 02:27    
3.The Palm and the Fingers 02:19    
4.No Flower 02:07    
5.Litany 01:48    
6.Holographic Body 03:35    
7.Our Totem is the Raven 03:56    
8.Benevolent Shadow 02:18

mp3FREE DOWNLOAD

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 16:00

http://img809.imageshack.us/img809/1610/tarbalullabiesforinsomn.jpg

http://www.altarba.com

http://www.myspace.com/albatarbeats

Origine du Groupe : France
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

Site Officiel :

Al’Tarba est auteur, compositeur et interprète. Petit fils d’un collectionneur de vinyles, bassiste, guitariste et fan de rap depuis son enfance, c’est après un passage par le punk qu’Al’Tarba s’est plongé à cœur perdu dans la culture Hip Hop. Avant tout compositeur, il officie également dans le groupe toulousain Droogz Brigade en tant que MC. Son style fortement inspiré par la scène new-yorkaise et les films gore peut être définit à la fois comme sombre, sale, mélodieux et à la finition impeccable.

Après deux albums sortis et de nombreuses collaborations avec des rappeurs du monde entier ( Raekwon, Ill Bill, Q unique, Onyx, Swift guad, Zoxea etc..) et apres avoir été répéré par certains des plus grands beatmakers ( Dj Muggs, Necro..)le producteur toulousain propose un projet gratuit disponible sur le net ,"Lullabies For Insomniacs ", d'un tout autre genre musical.

Pas vraiment un troisième album, ce nouveau projet ressemble plus à une compilation d'une vingtaine de morceaux réalisés récemment – pour la plupart déjà en écoute sur YouTube – et enfin disponibles en haute qualité. L'ensemble est dans la veine abstract hip-hop, entre rêve et cauchemar, et majoritairement instrumental malgré la présence de quelques featurings (Q-Unique, Lord Lhus, Droogz Brigade...). Une initiative qui permet de patienter jusqu'à la sortie du troisième album du producteur toulousain, annoncé pour la fin de l'année.

Tracklist :
1) Western Drug Sunrise
2) Pain killers
3) I hear You
4) Honey Licker
5) Walk With The Beast remix feat Qualm
6) Mushroom Burger
7) Sexy Coccinelle
8) Sun Showers
9) Listening problems feat Q unique
10) The malignant
11) Sacrifice
12) Do It
13) Drop this Droogz Brigade feat Lord Lhus
14) Evil Inside
15) Bed song for Addicts
16) Purple Heart Attack feat The Art Cons
17) Silent Smoke
18) The magical
19) Yellow Moon
20) Face of the sun feat Planet X
21) Lullaby for Insomniacs

Bonus tracks :
22) This Ain't a track feat Unusual Suspects
23) Leaders in the game feat Tunnel Movement
24) Angel Dust feat Psych Ward
25) Say Yes Wax Tailor (remix)

mp3FREE DOWNLOAD

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:00

http://f.bandcamp.com/z/17/16/1716881165-1.jpg

http://www.myspace.com/supertoastor

Origine du Groupe : Canada
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

From http://www.juslikemusicrecords.com

19-year old Canadian producer, Jesse Futerman, has been turning heads with his classy edits and productions for a while now. Renowned in the scene for his proficient Soundcloud game(!), he’s been picking up plenty of fans along the way, including; Gilles Peterson, Kidkanevil, Pursuit Grooves, Ta-ku, Mr Beatnick, Throwing Snow, Chairman Kato and Moonstarr, so it was just a matter of time before we saw an official release from him. The Super Basement EP is a refined collection of 6 beautifully crafted and constructed tracks, delving deep through strings and brass to deliver a haunting, yet eloquently soulful experience.

A young man old beyond his years, Jesse Futerman has a mature ear that manages to both appreciate jazz music and turn it to create his own unique sounds and styles. With elements of soul and hip-hop, yet retaining a jazz backbone, Jesse’s music appeals to jazz purists and contemporary beat-heads alike. Super Basement might be the first official release from Jesse Futerman, but this is just the beginning.

Tracklist :
1.Funds 02:02        
2.A Tribute To Horace 02:06        
3.Black Is The Colour 03:27        
4.Driva'man 03:18    
5.A Good Man Is Gone 02:16        
6.I Love You So 05:28

mp3FREE DOWNLOAD

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:00

http://cdn.7static.com/static/img/sleeveart/00/006/123/0000612379_350.jpg

http://www.qpe.info

http://www.myspace.com/qpe

Origine du Groupe : North America
Style : Abstract Hip Hop , Downtempo , IDM , Ambient
Sortie : 2002

By Villeroy  from http://xtriphopx.blogspot.com

An excellent album consisting of raw beats and atmospheres (let aside some noodling interludes), with barely anything else. You might call it abstract/instrumental hip-hop, but the average listener won't even care too much.

Tracklist :
1. Fulcrum
2. AND
3. Aa
4. OR
5. Out
6. NOT
7. Drown
8. Wheel
9. Devil May Care
10. Until
11. Summer Mourn
12. AKE
13. XOR
14. More Gavin Less MacLeod

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 15:00

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-ash2/211088_147932295265600_6025719_n.jpg

http://www.facebook.com/pages/ProleteR

http://soundcloud.com/proleter-beatmaker

Origine du Groupe : France
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

Abstract hip-hop by ProleteR by ProleteR

 

 

 

No need to know my past, just listen to my music from http://www.facebook.com/pages/ProleteR

 

mp3FREE DOWNLOAD PROMO EP BY ProleteR

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 18:30

http://f.bandcamp.com/z/28/58/2858732021-1.jpg

http://www.ericlaumusic.com

Origine du Groupe : U.K
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2010

By jeej from http://www.juslikemusic.com

Jus Like Music favourite and soulful production extraordinaire, Eric Lau, is back with an instrumental long player on Kilawatt Music called Makin’ Sound. At just shy of 45 minutes long, this collection of 20 songs at first appears like a sort of sophisticated beat-tape, but albeit understated, Makin’ Sound is actually a lot deeper than that. Plus, it’s available to buy right now via Bandcamp both digitally and on vinyl (strictly only 500 copies available!).

London based Eric Lau has been on my radar since he dropped I’m Fine (featuring Rahel) back in 2006 as part of Gilles Peterson’s Brownswood Bubblers series. Since then it’s been up and up for the talented young man. Producing an EP on Fat City with Dudley Perkins et al, plus his own debut album (New Territories) a couple of years ago on Ubiquity, and with a host of other high profile production credits – Eric Lau’s CV is rich indeed. Makin’ Sound sees Eric return to previously unreleased work that lacks the aid of vocal contributions, just a producer at his most exposed. And the outcome is solid.

Most of the tracks are less than three minutes long – about half are less than two minutes long – but combined they make up a rich tapestry of beautiful downtempo hip-hop sounds. Exquisitely produced beats with tight instrumentation are present throughout. The levels on the respective sounds, and their consequent spatial placement, are in perfect balance – although, it’s probably worth mentioning that Eric had the assistance of, J Dilla and Pete Rock mastering engineer, Shawn Joseph on the final masters. In which case… what a match made in heaven it is between Shawn and Eric! The longest track on the album is Cruise Control, which is actually available for free download via Bandcamp at the moment.

This is the sort of release that can sit in the background and create an atmosphere, yet also be cranked and appreciated by purists and beat-heads alike. I’ve genuinely not got a bad word to say about the release. As Eric mentions in the above video, he’s putting to bed some unfinished business with Makin’ Sound, with a view to moving to the next stage of his musical journey. Naturally, I’m intrigued to hear what he has up his sleeve with regards to new work, but this latest release will be on rotation at JLM HQ for some time to come.

If you’re looking for an instrumental hip-hop tip with tinges of A Tribe Called Quest, Erykah Badu, Mos Def, J Dilla, Slum Village, then you wont be disappointed. But, rather, you’ll be refreshingly surprised as Eric Lau comes correct with his own unique style and methods. Yet again Eric manages to create music that has sincerity woven into it, with something so organic and honest about it. It’s pretty rare to find hard hitting, laid back tracks with such pure instrumentation and structure, so you better savour it!

 


Tracklist :
01. What The World Should Be
02. Cruise control
03. Some Time
04. What's Going Down
05. Lil' Chop
06. Home Run
07. Ppg
08. Warp
09. Bendy
10. Dreamsville
11. Change
12. Give Light, Give Love
13. Militant
14. Minnie
15. Love, love, love
16. Watcha doin
17. Noma (Feat. Ben Hadwen)
18. The Bed
19. Nadir
20. Stand bye

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 14:00

http://1.bp.blogspot.com/-7gPngW-9ye0/Thv-82UatxI/AAAAAAAAAEg/Wl9m8zcPUxM/s1600/cover.jpg

http://www.discogs.com/artist/Dol-lop

Origine du Groupe : Japan
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 1997

By Craig Grannell from http://www.wireviews.com

Dol-lop is Yoshiwo Maeda, half of Metrojuice and one of the new generation of Japanese musicians who have no truck with sticking to a single genre. Cryptic Audio Rag is his debut for Swim and contains eight tracks of mesmerising music that incorporate everything from breakbeat, dub and techno, through to jazz and more traditional eastern instrumentation.

It begins with Shadow, which will be familiar to those who own Swim's Water Communications compilation. It's a laid-back piece comprised of a slowly shuffling breakbeat augmented by echoing chords and subtle melodies. Eight tracks along similar lines would have made a good album, but instead Maeda constantly changes direction. Stem begins with a flute riff, echoing eastern classical music, and then backs it with a strong break. Qoke adds fragments of reggae rhythms to jazz piano, whereas Doum combines hip-hop rhythms with a laid-back booming bassline and warm atmospherics. Hybrid lives up to its name by effortlessly mashing several genres into some kind of twisted post-rock stew.

All eight tracks on this disc ooze class, soul and style, and combine to make Crytic Audio Rag an entrancing album that should not be missed.

Tracklist :
1. Shadow
2. Stem
3. Qoke
4. Phase
5. Hybrid
6. Doum
7. Bluehouse
8. Flow

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 23:00

http://imgjam.com/albums/s76/76512/covers/1.0.jpg

http://www.myspace.com/piart

http://www.jamendo.com

Origine du Groupe : Senegal
Style : Abstract Hip Hop World
Sortie : 2010

Par Maxence Grugier MCD Magazine pour Official Myspace

Daam LÔ : un artiste dans BabyloneDans ce monde où tous les jours la vie se complique, partout le village planétaire déploie son spectre politique, d’une discrimination policière spécifique; sans possible issue pacifique! Quelques spécialistes de la rime criminelle dessinent l’équation mathématique, à la recherche d’une solution juridique impossible dans ce cadre nostalgique d’un passé de déportation et d’épuration ethnique ! Lyrikal shamaanik.Oubliez les clichés sur les racines et les origines. Si la peinture de Mr. Mamadou, alias Daam LÔ, porte encore en elle les traces de sa jeunesse à Dakar, sa musique au contraire, n’est pas uniquement l’oeuvre d’un jeune homme sénégalais. C’est avant tout celle d’un citoyen du monde. Sous le nom de Daam LÔ (au Sénégal, Daam est un diminutif de Mamadou), l’artiste compose une musique déstabilisante et bercée de multiples influences. On y trouve par exemple de profondes inspirations reggae (ou ragga), mais aussi les convulsions urbaines du hip hop, les trémulations du funk et les échos tout en basse du dub, ainsi que des visions futuristes ou expérimentales.S’il est à l’origine de six albums, tous autoproduits et distribués gratuitement,Daam LÔ est aussi un artiste total, musicien mais également peintre. Inspiré par les grands maîtres figuratifs que sont Rembrandt, Courbet, Iba Ndiaye, Edward Hopper ou encore Qi Baishi, Li Keran, Hokusai ou Utamaro, il entretient cette passion depuis sa plus tendre enfance. Plus globalement, on peut dire de la peinture de ce jeune diplômé de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Nancy (également titulaire d’un bac professionnel - option mécanique générale - et d’un 1er cycle de DEFA en architecture) qu’elle est porteuse d’un symbolisme du signe. L’artiste y joue avec les symboles inaccessibles du chamanisme et de la magie africaine. Des indices généralement réservés aux initiés, qu’il dissémine dans ses toiles avec malice. Portraits à l’acrylique ou à l’huile, en aplats de couleurs, ou techniques mixtes (un mélange “ maison “ de glycéro et d’acrylique peinte aux chiffons), son imagerie est imprégnée de la tradition des Arts Premiers (à l’image des masques traditionnels et de la statuaire africaine). Il lui arrive également de rendre hommages à des sujets bien connus de l’histoire contemporaine, comme Bob Marley ou Che Guevara. Une inspiration qui puise dans les arts populaires, de la fresque murale à la musique pop, et une démarche tout à fait logique pour un artiste autodidacte, qui, en musique, comme sur la toile, refuse tout académisme, prêchant pour un art de la rue avec sincérité et simplicité.Cette connexion avec le monde, cette position d’observateur, est également présente dans sa musique. C’est particulièrement évident sur des morceaux comme “ Keeper Voice “, “ Destruction Total “, ou “ Ancient Funk Spirit “. Là, Daam LÔ, en spectateur, mais aussi en commentateur conscient et attentif, exprime parfois avec rudesse, parfois avec sagesse, sa vision d’un monde profondément divisé. Mais sa musique est aussi l’autre lieu privilégiée où se développe son imaginaire. Un monde intérieur et en constant mouvement, où les symboles de la culture africaine croisent ceux d’une culture mondialisée, elle aussi mouvante. Cultivant un son dense et lourd, sensuel et soulfull, sur un flow scandé souvent frénétique, Daam LÔ fait parti de ses artistes, qui, de Massive Attack à Tricky ou Roots Manuva - en passant par les tenants du rap et du dubs tep actuel – aiment à s’exprimer dans un registre ambigue. A l’image d’un monde en demi-teinte où rien n’est vraiment ce qu’il semble être, la musique de Daam LÔ, à la fois primordiale et urbaine, est l’oeuvre d’un être profondément conscient des failles de la civilisation, un lieu où règne principalement la violence et l’injustice, l’abandon des valeurs et la disparition des racines. Sa musique, est empreinte d’une lucidité, et parfois même une noirceur, qui ne l’empêche pas d’abriter une flamme intérieur. Comme tous les créatifs, Daam LÔ se souvient en effet qu’il est du devoir des artistes de garder espoir et de partager cette lumière intérieur avec les autres.

Tracklist :
1    Ceedo Mau Mau Attack    1:33
2    Mbarodee Tigi    2:34
3    Ujamaa    3:05
4    Ancient Spirit    3:06
5    Fambondi Riddim    2:20
6    Magik Offering    1:58
7    Kouakou Ananse    2:05
8    Afreeca Land Of Hope4:15
9    Falashamurai (Beta Esraeli)    3:22
10    Kang Foree    3:16
11    Poly Tricks Kaniballz    4:04
12    Afrovendetta (Contra Golpe)    3:24
13    Kleptocracy    3:08
14    Goody Goody Touba    2:10
15    Article 15    2:34
16    Askia Mamadou    2:15
17    Rumba Freulatee    2:22
18    Ninki Nanka Riddim    2:18
19    Makeda Queen Of Sheeba    3:16
20    Dakar Drive By Karapit    3:28
21    Futur Farafinal   3:17
mp3FREE DOWNLOAD FROM JAMENDO
(cc)
Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 11:00

http://2.bp.blogspot.com/-Hhm0tkb3LKI/TarcSP0lcPI/AAAAAAAACOQ/qLLw8czrOpY/s1600/Skipless_-_The_Travelers_Ghost.jpghttp://skipless.com

Origine du Groupe : Bulgaria
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

By http://dustedwax.org

Skipless is back! This time besides the blasting jazzy instrumental beats, you'll enjoy a few remixes of some favorite
90s hip-hop tracks + collabos with the underground rhyme masters Concrete Cee & Praverb.

Tracklist :
01 The Travelers Ghost
02 I'm Chillin' (feat. Concrete Cee)
03 Beatnuts - Props Over Here (Skipless Remix)
04 Time (Interlude0
05 Nas - One Love (Skipless Remix)
06 Dark Matter
07 Common - I Use To Love H.E.R. (Skipless Remix)
08 Introspection (feat. Praverb)
09 Vibe
10 Outro
11 Charizma - My World Premiere (Skipless Bonus Remix)

mp3FREE DOWNLOAD FROM NETLABEL http://hypoetical.net/blog/wp-content/uploads/2010/11/dusted_wax_kingdom.jpg

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 11:00

http://publikart.net/wp-content/uploads/2011/02/artworks-000003532109-uyfnih-crop.jpg

http://www.myspace.com/suhovbeat

http://www.budabeats.com

Origine du Groupe : Hungary
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

Par Tonio59 pour http://www.trip-hop.net

Deux ans et demi après l'excellent (mais trop court) Sympathy modul EP, Suhov, l'un des artistes phares du label Hongrois Budabeats, ouvre le bal de l'année 2011 avec cette fois un LP de 17 titres : Heartbox. Grand fan de ses productions précédentes, je me suis jeté dessus empli d'impatience, de curiosité, d'esprit de découverte et d'espérance de nouveauté !!
Mon nouveau casque " studio stéréo fermé dynamique " de Noël sur la tête je lâche allègrement les "rennes"... Une première mise en bouche sympathique qui ne me file pas l'énorme banane tant attendue mais où je retrouve bien les ingrédients et le style du DJ/Producteur Hongrois avec un son Abstract hip-hop / Downtempo, ses cut-up, sa collection de samples (jazzy, pop, chanson populaire...) et autres beats.
Un sentiment général se dessine alors : une homogénéité globale qui me laisse une impression d'un disque plutôt lissé au sens où je ne retrouve pas la diversité et la recherche de multi-particularités qui m'avait conquis auparavant. Je cherche une explication... Peut-être du côté du tempo qui m'apparaît assez uniforme tout au long du projet, voire des beats qui semblent répétitifs. Comme si on avait là une rivière s'écoulant tranquillement et sans encombre vers l'aval ; sur laquelle je pensais pourtant trouver des torrents, des cascades, des barrages, de larges débordements et autres eaux stagnantes...
Toutefois deux pistes me font espérer qu'il ne s'agit là que d'une première impression et que, comme tout disque qui se respecte, plusieurs écoutes me seront nécessaires. La première Igene, où les douces et aiguës vocalises féminines, tout droit sortie d'un Walt Disney, viennent en écho à un patchwork d'instruments piano, trompette, basse & beats. Là, l'assemblage proposé par Suhov fonctionne d'emblée ! Et puis Nappal, qui montre que parfois, simplicité (supposée) = efficacité ! Avec son ambiance un peu sombre donnée par le couple synthé/violon auquel répondent sample jazzy et autres instrumentations. Mais sur la suivante Az Ember (Márai Sándor), la simplicité (toujours supposée) ne fonctionne plus sur moi. Tout comme, d'ailleurs, l'hommage rendu par Suhov au roi de la pop sur la piste Love is (samplée de Give in to me de Mickael Jackson) qui ne me transporte pas réellement. Je reste donc un peu dubitatif. Mais j'y reviendrai...
M'y revoilà donc ! Cette fois je change mon fusil d'épaule en choisissant le combo " mp3/voiture/volume++ ". Vous me direz, mouarf ce n'est pas le mieux quand même, non ?? Eh bien si ! D'autres belles surprises vont venir modérer ma sensation initiale et, une fois n'est pas coutume, me prouver de ne jamais rester sur une première écoute... Someone me prend alors directement aux tripes avec son atmosphère très aérienne découpée par le beat. Laquelle s'enchaîne alors parfaitement avec Álmodj qui nous propose un downtempo avec des touches plus électro, des ruptures, transformations, moments de pause ; très bien ficelé. Je pourrai aussi vous parler de la track Toute Seule, un joli petit clin d'oeil à la chanson française comme on aime à le relever sur trip-hop.net (http://www.trip-hop.net/forum/read.php?f=1&i=27732&t=27732) et ici à Véronique Sanson et sa chanson du même nom. Serait-ce alors mon nouveau casque qui m'aurait induit en erreur ? Non, non et non ! Une troisième salve d'écoute au casque me confirme qu'il y a bien dans ce LP de vrais bons moments ! Au final, il s'agit là d'un bon disque d'Abstract/Downtempo que les amateurs du genre apprécieront sûrement même si, pour ma part, je n'y ai pas trouvé de " pépitasses " ou de surprises détonantes ! Je l'écoute en ce moment et je passe un moment très agréable...
   
Tracklist :
1. Heartbox intro
2. Heartbox
3. Igene
4. Csele
5. Délibáb
6. Love is
7. Nappal
8. Az ember (Márai Sándor)
9. Hontalan feat. Döme
10. Onelove
11. Wupimaster feat. Dj Globe
12. Ene
13. Take 9
14. Someone
15. Álmodj
16. Toute seule
17. Vasárnap feat. FMaN 

mp3FREE DOWNLOAD FROM NETLABEL News

Partager cet article
Repost0