Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 12:00

http://f0.bcbits.com/z/79/62/796295052-1.jpg

http://www.dezordr.com

Origine du Groupe : V.A , France
Style : Abstract Hip Hop , Hip Hop , Experimental
Sortie : 2011

Du dezordr musical au dezordr social...

From musical dezordr to social dezordr


Tracklist :
1 Les forces du dezordr / STEKRI
2 Je Psalmodie" (La main gauche / Dtracks)
3 W.A.R. (Ben Decay)
4 If You ever (The Moofer)
5 Créature des sous Bois (Le parasite)
6 Bad weather classic (Zilla Rocca / Dr Quandary Remix)
7 Tsukuyomi (Shiyugosha / Dtracks)
8 Faceless (Turtle handz /Rmx by Dtracks)
9 Babylonian transformer (Dakota 1200 feat Browski cut's by Dj Bizkid)
10 Third light revisited (A band of buriers)
11 Les fragments de limbes (Yem Senha feat Oxyd-entity)
12 Against all odds (Every silver lining has a cloud)

mp3FREE DOWNLOAD FROM DEZORDR RECORDS

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 10:00

http://3.bp.blogspot.com/_EAkmWzJ1ZPs/TVJ_RsYhJVI/AAAAAAAAAGc/p0cSLIwUtBc/s1600/00-dj_krush_-_krushing_competition.jpg

http://www.sus81.jp

Origine du Groupe : Japan
Style : Abstract Hip Hop , DJ , Hip Hop
Sortie : 2011

By lost.tapes.claaa7@gmail.com  from http://claaa7.blogspot.com

Another The Lost Tapes exclusive compilation, this time the focus is on the Japanese super producer DJ Krush. The theme here is his collaborations with US emcees, you'll hear guys like Guru, Black Thought, Mos Def, Method Man, Mr. Lif and a whole bunch of others flow on top of his dense atmospheric instrumentals. The rhythm knocks, punches and swings but the majority of the tracks found here are in the key of ambient music; creating an interesting connection between the hard and the smooth. Filled with jazzy pianos and horns the dark and moody music transforms into a coherrent unit which shows Krush's Japanese herritage as well as his American hip-hop influences. Considering how much the sound of jazz is evident in his music, I made a decision to close the "album" with his take on Miles Davis's legendary "Black Satin", which is a personal favorite of mine. This is music I strongly recommend to anyone familiar or not familiar with the extended work of DJ Krush and hopefully it will inspire you to pick up some of his retail albums (where some of these tracks comes from, other from rare 12" releases or remix albums). I would like to give a shout out to my man Undiluted Karma for hooking me up with his edits of the instrumental interludes found on here (tracks #11 and #17), thanks homie.

Tracklist :
01. DJ Krush - "Intro"
02. CL Smooth - "Only The Strong Survive"
03. Black Thought - "Hardware"
04. GURU & Big Shug - "Most Wanted Men"
05. Finsta Bundy - "Supanova"
06. DJ Krush - "Tragedy Speaks... Interlude"
07. Tragedy Khadafi - "Real"
08. Pete Rock & CL Smooth - "Back On Da Block" [Remix]
09. Black Thought - "Zen Approach"
10. Mr. Lif - "Nosferatu"
11. DJ Krush - "Interlude"
12. Aesop Rock - "Kill Switch"
13. Mos Def - "Shinijiro"
14. Nigo Ft. Biz Markie - "Something For The People" [Remix]
15. Method Man & D'Angelo - "Break Ups 2 Make Ups" [Remix]
16. The Roots - "Meiso"
17. DJ Krush - "Outro"
18. Miles Davis - "Black Satin" [Remix] [*]

mp3

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 11:00

http://1.bp.blogspot.com/_uoUPrU9ET4s/S5PzzxuoC8I/AAAAAAAAALE/7YEwdOd5-Ao/s320/Picnic+With+The+Greys.jpg

http://www.myspace.com/maddoctorx

http://www.sonrecords.com

Origine du Groupe : U.K
Style : Abstract Hip Hop , Breakbeat
Sortie : 1997

From http://www.sonrecords.com

The undercover alter-ego of incredible Bruce Banna-like hip-hop veteran DJ Jason. On the scene for years since he first blew up with Blapps! Posse and 'Don't Hold Back' (released in 1990 and repressed 57 times since) the Mad Doctor has been busy working in the lab conducting his illicit experiments and concocting his ill beats in various disguises ever since: London Funk Allstars and DJ Toolz on Ninja Tune, Clusterfunk on Cooltempo, and later on as Mad Doctor X on Son with the landmark 'Project X' EPs, and full albums on the Freskanova and Marble Bar labels, while also touring the world as The Freestyler's man behind the decks.  You know this man: you just don't know you know him.

Tracklist :
1 - Intergalactic Throwdown           
2 - Giant Steps           
3 - Real Heavy Science           
4 - Hyperion           
5 - Nemesis           
6 - Instamatic           
7 - Nuts           
8 - Junkie's Flashback           
9 - I Was A Teanage B-Boy           
10 - Mad Molecules           
11 - Tribute To Bruce Banner           
12 - Supernatural Jazz           
13 - Zen Gnostics On Wax

  mp3

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 14:30

http://s3.media.squarespace.com/production/868799/10192550/images/music/dj-cam-substances.jpeg

http://inflamable.com

Origine du Groupe : France
Style : Abstract Hip Hop , Abstract Jazz
Sortie : 1996

Par freddypogo pour http://freddypogo.blogspot.com

Masterpiece from french dj Cam, une excursion cotonneuse entre le hip hop, le jazz et les samples de musiques de films. La voix de la chanteuse Kakoli Sengupta colle parfaitement au propos d'un disque globalement homogene du début a la fin. Valeur sure des soirées chill dans vos salons.

Tracklist :
01 - Intro
02 - Friends and Enemies
03 - Essence Part One
04 - Meera
05 - Essence Part Two
06 - Sound System Children
07 - Alexandra's Interlude
08 - Innervisions
09 - Essence Part Three
10 - Hip Hop Pionneers
11 - Essence Part Four
12 - Lost Kingdom
13 - Essence Part Five
14 - Angel Dust
15 - Essence Part Six
16 - Twillight Zone
17 - Outro

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 17:00

http://audioporncentral.com/wp-content/plugins/hot-linked-image-cacher/upload/audioporncentral.typepad.com/photos/uncategorized/2008/02/27/djkrushkonomichi.jpg  http://www.sus81.jp/djkrush

Origine du Groupe : Japan
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2008
Durée : 70 min


  From http://www.spannered.org

After nine albums and a career spanning over 20 years, DJ Krush is finally releasing a DVD. Ko-No-Michi is a documentary that looks at Krush’s history via certain focal points, including his first international album, his first US recording sessions and his 2006 world tour. In between we’re treated to unseen footage of recording sessions, live shows and discussions between Krush and artists he’s collaborated with, as well as segments where Krush himself talks about various events in his career and how music has affected his life.
 
As the ambassador of Japanese hip hop, Krush’s appeal to hip hop fans is a given. However, the DVD works best in showing the extent of Krush’s influence and musical explorations, which have taken him well outside the boundaries of what many consider hip hop, today or yesterday. Krush is much more than a living legend of hip hop, he is one of a select few modern musical geniuses.

 

hd dvd rw

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 15:00

http://f.bandcamp.com/z/67/14/671475709-1.jpg

http://www.ddayone.com

http://www.myspace.com/ddayone

Origine du Groupe : North America
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2008

From http://shop.thecontentlabel.com

The idea of the “perfect beat” may be beyond a doubt unattainable, nevertheless it has and will continue to provide beat-makers with a life long objective. This project came into being through a course of contemplation, growth and reverence, all out of the persistent search for this idea.

Heavy Migration deals with the movement of sound from one medium to another, but beyond that it represents growth. Reminiscent of humans who migrate, sounds retain traits established from their origin (pitch, cultural markers, ambiance of the original recording session, etc).

Groundwork began late 2006, when sounds were compiled from various sources including traditional and handmade instruments, older and contemporary data formats but principally vinyl records dealing with ethnomusicology (study of music from a global context).

As with previous projects, sounds where sampled, manipulated and meticulously arranged. Recording took place during spring to winter 2007 in Los Angeles,CA


Tracklist :
01. Terminal 86 / Making The Transition
02. From Heritage
03. Omega Point
04. At The Village Gate
05. Burning Alone
06. Litany #4
07. Minimal Remnant
08. Dying Heart
09. Price Of Freedom
10. Closing In
11. One Giant Step
12. It’s Just A Playground
13. Gradually Dawn
14. Turning Wheel

 

mp3

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 20:00

http://f.bandcamp.com/z/85/25/852594164-1.jpg

http://sizemen.blogspot.com

http://fr-fr.facebook.com

Origine du Groupe : France
Style : Dubstep , Abstract Hip Hop
Sortie : 2011

Sizemen;A Tribute to tak Shindo by sizemen

 

Par Stef pour http://www.echosduhiphop.com

Le Palace présente la nouvelle beat-tape de Sizemen « A Tribute To Tak Shindo ». Après Sizemen In Africa où le beatmaker rendait hommage à la musique africaine, Sizemen s’envole pour le Japon où sur cette beat-tape il rend hommage à Tak Shindo compositeur Americano-Japonais, sa musique se caractérise par un alliage entre Jazz, Mambo, Musique Traditionnelle Japonaise et l’exotica ! Le tout mixé à la sauce Hip Hop par le beatmaker du collectif Palace Prod.



Tracklist :
01 Intro The Musashi's Way 02:15
02 Tak and Azama 02:33
03 Tha Shindo Secret's 02:28
04 Zanpakuto 01:33
05 Wu Musashi(Fu Dang) 02:02
06 Tha geisha Dance 01:53
07 Musashi Vs DJ Cerk Feat Dj Cerk 01:33   
08 Musashi Vs Orochi 02:21   
09 Musashi's Luv 02:23   
10 Kurusei Jazz 02:37   
11 Outro Move Another Way 02:34

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 23:30

http://ia600709.us.archive.org/2/items/DWK105/DJ_Racy_AJ_-_Core_Abstractions_-_The_Third_Concept_Mixes_Cover_1.jpg

http://www.myspace.com/djracyaj

http://dustedwax.org

Origine du Groupe : Ukrain
Style : Abstract Hip Hop
Sortie : 2011


From http://www.archive.org

From the forgotten underground outskirts of Kiev here comes the third album by DJ Racy A.J. Dark melancholic soundscapes, rough moods and trippy beats fill up "Core Abstractions - The Third Concept (Mixes)" from beginning to end. Another masterpiece from the Ukrainian beatmaster!

Tracklist :
01. DJ Racy A.J - Injection
02. DJ Racy A.J & Violent Public Disorderaz - E.V.P. (Extremity Mix)
03. DJ Racy A.J & Feigin - Running From Yakuza (Zenkoji Temple Mix)
04. DJ Racy A.J & IoNiZeR - The Human Infestation (Amorphous Mix)
05. DJ Racy A.J - Regarder La Mort En Face
06. DJ Racy A.J & Mr. Moods - Burst Into Flames (Thoughtful Act Mix)
07. DJ Racy A.J & Richard Stagg - Hi Fu Mi No Hachi Gaeshi ...
08. DJ Racy A.J & Upon Play - Black Reactor (Eruption Mix)
09. DJ Racy A.J, Hiroshi Sakamoto & IoNiZeR - Convlescets (Violent Mix)
10. Dday One - If Eyes Were Ears (DJ Racy A.J Remix)
11. Emperor's New Clothes - Darklight (DJ Racy A.J Contemplation Remix)
12. DJ Racy A.J - Kinetics

  mp3FREE DOWNLOAD FROM NETLABEL http://www.23seconds.org/images/dusted%20wax%20kingdom.jpg

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 13:00

http://f.bandcamp.com/z/25/32/2532359296-1.jpg

http://melifaroh.livejournal.com

Origine du Groupe : Russia
Style : Abstrcat Hip Hop , Turntable
Sortie : 2011

 

melifaroh - otroki from melifaroh

 

Tracklist :
01 - melifaroh - intro
02 - melifaroh - otroki
03 - melifaroh - drugie
04 - melifaroh - sneg
05 - melifaroh - sny
06 - melifaroh - u dont know
07 - melifaroh - pogoda
08 - melifaroh - watchin
09 - melifaroh - kosmas
10 - melifaroh - akronim
11 - melifaroh - agresive
12 - melifaroh - skit
13 - melifaroh - if u wanna
14 - melifaroh - amurr
15 - melifaroh - naprasno
16 - melifaroh - gansta
17 - melifaroh - osen
18 - melifaroh - migula skit
19 - melifaroh - kuda speshim
20 - melifaroh - smertnaya
21 - melifaroh - noir
22 - melifaroh - premier
23 - melifaroh - roman
24 - melifaroh - slim
25 - melifaroh - sax
26 - melifaroh - zhvachka
27 - melifaroh - shyness
28 - melifaroh - slow jazz
29 - melifaroh - anxiety
30 - melifaroh - outro

mp3FREE DOWNLOAD

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 21:30

http://detour-mag.com/assets/wp-content/uploads/2008/06/factorchand.jpg

http://www.myspace.com/factorg

Origine du Groupe : Canada
Style : Abstract Hip Hop , Hip Hop
Sortie : 2008

Par Newton pour http://www.hiphopcore.net

Depuis 2005, Candy's 22, ses aventures aux côtés d'une tripotée de rappeurs et les compilations sorties sur son label, Side Road Records, Factor a parcouru du chemin, et plutôt dans le bon sens.

Aguerri par les multiples expériences récoltées en cours de route, il s'est empressé de traverser 2008 comme il avait franchi 2007 : à la vitesse du beat, négligeant les quelques dérapages et obstacles présents sur son passage. Cette année, non content de produire l'intégralité de sa collaboration avec le quintet canadien Deepcave (sous le nom on ne peut plus évocateur de "Deepcave And Factor") et le sympathique "46 Middles" de 50 Fingers (composé de Chadio, Azrael, Kaboom & The Gumshoe Strut), Factor se permet dans l'intervalle une petite sortie en leader, comme il aime à le faire régulièrement depuis 2002 : en réunissant autour de lui amis, proches et nouveaux compagnons de route pour un mélange des genres souvent inégal mais truffé de pépites ici et là.

"Chandelier" ne révolutionne en rien l'approche du producteur. A ses côtés, on retrouve les têtes habituelles (Moka Only, Epic, Nomad, The Gaff, Kirby Dominant...) et quelques nouveaux comparses fraîchement débarqués de leurs contrées lointaines (Sadat X et Myka 9 en tête de liste). Aux manettes : le maître de maison et personne d'autre, qui se permet ici et là quelques développements instrumentaux en aparté dont il se garde bien de faire une habitude. Il faut dire que, jusqu'ici, et hormis sa collaboration avec The Gaff sur "The Trip Beyond" l'année passée (qui relevait davantage d'un exercice de turntablism que d'un album instrumental à proprement parler), on imaginait mal intégrer sans broncher les boucles de Factor dépourvues d'un quelconque artifice vocal tant le travail du producteur tourne parfois rapidement à une platitude bien ennuyeuse.

Un problème récurrent dans la discographie de Factor qui aura jusqu'ici empêché le producteur canadien de marquer les mémoires par un album incontournable dont tout le monde s'accorderait à dire qu'il représente un nouveau pallier franchi. A la question, "Quel album écouter pour saisir l'identité de Factor?", un blanc.

"Chandelier" semble pourtant destiné à devenir une réponse évidente à cette question, tant il sort du lot. D'abord soutenu de nombreux mois en amont par la sortie d'une version raccourcie "The Chandelier E.P." (picture disc au graphisme somptueux : un magnifique portrait de Factor et de son chien réalisé par Almyum) propulsé par Ooohh That's Heavy, micro-structure californienne habituée du genre. Au programme : la crème de la crème de ce que contiendra la version rallongée. Une entrée en matière de qualité qui laissait entrevoir un Factor en grande forme reproduisant à l'identique (mais en mieux) cette formule qu'il cherche à parfaire depuis le début des années 2000.

Une face A balayée par l'excellente entrée en matière instrumentale aux côtés de The Gaff, une collaboration avec un Awol One dans ce rôle d'homme tourmenté qui lui va si bien et un Josh Martinez décidément une nouvelle fois irréprochable lorsqu'il pose son flow délicat et virevoltant sur les percussions de 'The Leen'. De l'autre côté du miroir, Myka 9 n'en finit plus de surprendre par son talent unique de lyriciste versatile sur un hommage minimaliste tout en retenue à ce bon vieux Smokey contrebalancé par un Ceschi lancé dans une performance rap/chant inimitable qui lui est vraiment unique. Autant dire un sans-faute parfait s'il s'agissait de laisser de côté un 'Time Of The Year' en-dessous de l'ensemble des morceaux retenues sur l'E.P. (la faute à une production moyenne et un Sadat X franchement loin de ses prestations les plus mémorables).

Une sortie de courte durée qui servira de base à la version longue logiquement intitulée "Chandelier" présente dans les bacs quelques mois plus tard via le label Fake Four Inc des frères Ramos (Ceschi et David). Éparpillés pour former une nouvelle logique plus à même de satisfaire l'écoute d'un long format de cinquante minutes, les morceaux présents sur l'E.P. sont dés lors encadrés par une série de duos plus ou moins déjà éprouvés par le passé dans la foisonnante discographie de Factor. Pèle-mêle, on retrouve la voix enfantine et étrange de Nomad sur une petite mélodie entêtante (dans la lignée de son album "Lemon Tea" sorti en 2006), une collaboration avec son compatriote Noah23, les flows dissemblables de Cam The Wizzard le baryton et Epic le non-chalant ; voisins directs de tracklisting,...

Comme à son habitude, Factor rassemble une variété d'artistes à qui il va offrir un écrin spécifique en accord avec les prétentions vocales de chacun... tout en cherchant à les inclure dans son propre univers sonore. Ce qui fait la force de "Chandelier" se matérialise sûrement dans cette capacité à reproduire un univers décliné de multiples fois tout en se gardant bien de provoquer l'ennui qui attendait souvent l'auditeur au tournant d'un de ces albums fourre-tout impregné de la signature musicale du Canadien.

Un supplément d'expérience aura permis à Factor de parvenir à exploiter ce qui semble faire sa force : un vrai talent pour la confection de boucles accrocheuses dès les premières écoutes, un vrai sens du sampling et une capacité de concentration plus importante qu'à l'accoutumée lorsqu'il évolue en duo. Pas étonnant que les meilleures prestations passées du Canadien soient, en majeure partie, à mettre à l'actif de travaux confectionnées à deux ("Red All Over" avec Nolto, "Only Death Can Kill You" avec Awol One ou encore "Dawn Of A New Era" pour le Shifter Akuma). Résultat : lorsqu'il s'affaire à mettre en musique les propos de ses invités, les productions retenues sont de qualité et servent de la meilleure des façons les propos couchés sur papier ; calant même un bref passage chanté sur le convaincant 'Moonlight' en partenariat avec Josh Fischel.

Lorsqu'il parvient à rassembler ces deux éléments et s'oblige à fournir des productions qui ne se mordent pas la queue indéfiniment, simplement léchées comme il se doit, Factor atteint une qualité d'ensemble incontestable. Mieux : même lorsqu'il s'embarque pour un périple exclusivement instrumental, le producteur se présente sous un jour que l'on entrevoyait trop rarement dans ses précédentes sorties. Le tryptique 'Had It Made / I Tried To Tell You / Wait And See', loin de n'être que des passages d'ambiances dispensables, laisse libre cours à une créativité un peu plus débridée et c'est avec plaisir que l'on se laisse emporter par ces trois morceaux formant un encart à part qui souligne avec insistance ce que l'on serait en droit d'attendre d'une partition en soliste exclusivement instrumentale signée Factor.

Et même si l'un ou l'autre de ces morceaux portent encore les stigmates d'une mauvaise habitude à perdre, on est loin du ventre-mou musical revendiqué par d'anciennes sorties (le très inégal "Famous Nights And Empty Days" en 2006, pour ne citer que lui).

Baigné dans un liquide aux propriétés majoritairement oniriques et mélancoliques, "Chandelier" est sûrement l'album-référence que l'on sentait arriver timidement chez Factor sans n'avoir jamais été capable d'affirmer clairement le moment où il se présenterait à nous. C'est désormais là : le producteur originaire de Saskatoon reprend la route accompagné de ces séquences de pianos qu'il affectionne particulièrement et les met au service d'une cause totalement défendable. Celle d'un album au caractère indéniable, à la gestation lente, aux ramifications compliquées qui, leurs qualités une fois rassemblées et synthétisées, auront permis la livraison d'un long format solide (quasiment) de bout en bout.

Alors que l'annonce d'un Factor présent le 16 janvier prochain aux côtés de Myka 9 sur le très attendu "1969" ravit déjà les fans des deux musiciens, "Chandelier" éclaire la discographie de Factor par son aplomb évident, plongeant dans l'ombre une partie des errances passées parfois rageantes de son créateur, et s'impose d'emblée comme l'une des franches réussites de cette année.

 


Tracklist :
01. Out Of The Same Thing feat. The Gaff
02. One Record
03. Home Again feat. Nomad
04. More Rude Than Handsome feat. Awol One
05. The Leen feat. Josh Martinez
06. Electric Furs of a Lynx feat. Noah 23
07. Moonlight feat. Josh Fischel
08. Lonely City feat. Moka Only
09. New Day
10. Time Of The Year feat. Sadat X
11. Good Old Smokey (My Kanine) feat. Myka 9
12. On My Way feat. Kirby Dominant and Kirby Criddle
13. Had It Made
14. I Tried To Tell You
15. Wait and See
16. Pray feat. Ceschi
17. 21 Chump Street feat. Cam The Wizzard
18. Year Of The Rat feat. Epic
19. Last Nights Dream

mp3

DOWNLOAD1.gif

Partager cet article
Repost0