Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 13:00

http://www.zdar.net/wp/wp-content/uploads/2010/10/yodelice-cardioid.jpg

http://www.myspace.com/yodelice

Origine du Groupe : France
Style : Alternative Folk , Alternative Rock , Blues , Psychedelic
Sortie : 2010

Un deuxième album. Ou l’exercice le plus périlleux pour un artiste en développement, surtout quand le premier a unanimement été salué par la critique (une Victoire de la Musique), comme ce fût le cas pour Yodelice avec Tree Of Life en 2008 et son hit Sunday with a Flu. Autant dire que ce Cardioïd est plus qu’attendu, en premier lieu par les fans.

Le permier single a déjà fait le tour du web. More than meets the eye, dont les premières mesures rappellent d’ailleurs La Fille du Père Noël de Jacques Dutronc, plante le décor. Retour à Spookland, donc, l’univers imaginaire de Yodelice, pour un nouveau voyage psychédélique. L’album s’ouvre par l’annonciateur Breathe In, un titre qui nous indique le caractère plus électrique de l’album et qui évoque une palette d’influences plus large, puisant tantôt dans des ambiances Radioheadiennes et employant tantôt des cordes arabisantes. Un mariage qui n’est d’ailleurs pas sans rappeller No Quarter, l’un des disques-live les plus respectés de Robert Plant et Jimmy Page dans leur période post-Zeppelinienne…

Les échos ne manquent pas dans Cardioïd, ainsi Lady In Black répond musicalement au Weekend Wars de MGMT. Vient ensuite les accords de piano de My Blood Is Burning, un excellent titre, tout en progression, servi par une rythmique implacable et conclu par un solo de guitare très intelligemment placé. Experience est monument de nuances, installant, au piano, des climats tantôt éthérés, tantôt psyché.

Five Thousand Nights renoue avec le caractère plus Folk de Tree Of Life, tandis que Wake Me Up raisonne comme un hymne et arrive à point nommé avant un Picture Perfect annonçant le calme, avant une conclusion de près de 15 minutes :  Monkey’s Evolution. C’est dans ce dernier titre que le voyage se précise, au gré des ambiances et des choeurs. C’est ici également que l’impeccable travail de production d’Olivier Lude (Matthieu Chédid) et de Dave Sardy (Cold War Kids, Red Hot Chili Peppers) se révèle.

Ce Cardioïd est bien plus qu’un essai transformé par Maxim Nucci et sa bande, c’est l’un des albums musicalement les plus riches de cette année 2010. Achetez et écoutez les yeux fermés.

par  Benoit Darcy  pour http://www.zdar.net



Tracklist :
   1. Breathe In
   2. More Than Meets The Eye
   3. Lady In Black
   4. My Blood Is Burning
   5. Experience
   6. Five Thousand Nights
   7. Wake Me Up
   8. Picture Perfect
   9. Monkey’s Evolution

mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Link aviable now !


See you soon



Répondre