Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 15:00

http://www.nizetch.fr/public/images/niz/2011/Recto_GZ.jpg

http://www.teldemcomunity.com

http://www.myspace.com/teldemcomunity

Origine du Groupe : France
Style : Reggae , Dub , Electro Dub
Sortie : 2011

Par niz  pour http://www.nizetch.fr/

Groupe organique à la géométrie variable, TelDem Com'unity originaire de Dijon présente son premier album Ground Zero. Ayant fait leur premières preuves sur scène par une prolifique tournée en 2009/2010 et après une première démo sortie (5 Dubtracks) sortie en 2008; ils reviennent pour agiter vos stéréos.

Formé autour de Maÿd Hubb ce groupe propose une musique sauvage et bestiale, mélange de puissantes vibes roots, de dub moderne et d'une fusion à la française. Orientée live, la formation est construite dans la plus pure tradition française du live dub dont elle s’inspire largement.

Là ou certains groupes s’exercent d’abord en studio pour sortir rapidement un premier album en étant poussé par une grosse structure, TelDem Com'unity a opté pour un « plan de carrière » assez différent en construisant d’abord leur réputation par la scène. Leur aventure a, en effet, commencé il y a environ 6 ans en live. La formation a évolué durant cette période entre 5 et 7 membres ainsi qu’autour de projet perso (cf Mayd Hubb). Ce n’est qu’en 2008 avec une courte démo aux sons entre noise et dub électro, qu’ils débarquent sur vos platines, démo qui fut couronnée par un remix du regretté Manutension. Très vite, ils se sont tourné vers la scène et ont multiplié les dates locales autour de Dijon mais aussi un peu partout en France.

Cette boulimie de concerts, cette énergie qu’ils délivrent sur scène, ont réussies à être canalisées dans un album rageur, au nom évocateur ; Ground Zero.
Ground Zero c’est là ou tout commence, ou plutôt ou tout recommence.

Et tout commence par le grondement d’une corne de brume indiquant le départ, un départ imminent pour les abîmes ; ce départ est accompagné de cris de bêtes sauvages sur fond de riffs électrique. Juste le temps pour une atmosphère inquiétante de s’installer que celle-ci est délivrée par un skank et une basse généreuse. Des breaks de batterie venant directement du métal coupent tout pour lancer un passage simplement porté par une guitare discrète et où un sample vocal monocorde nous fait connaitre le groupe, leur histoire, leurs noms. « They’re making dub music in the traditional way using live musicians » nous précise celle-ci. C’est effectivement ce qui ressort d’une première écoute, une musique faite en live et pour le live, une musique qui ne laisse pas insensible et qui fait courber l’échine des publics les plus exigeants.

Crossover a plusieurs têtes, la musique de TelDem Com'unity est principalement électro dub mais elle emprunte tout aussi bien au hip hop, qu’au métal, au reggae et à la jungle….TelDem Com'unity utilise les codes définis à la fin des années 90 par des groupes comme Lab°, High Tone, Kaly live Dub, Idem, Guns of Brixton ; mais sans manquer d’inspiration ils s’attribuent ce sous genre en désuétude pour le réinventer. En effet sur Dis leur le flow de «Well J » rappelle Rwan de Java avec un hip hop rétro, sur Azuma le hip-hop est plus moderne. Par moment, les montées et les riffs, les breaks et les ambiances, font penser à des certains passages de Deftones ; on retrouve même une double pédale sur la fin explosive de Mayday. Cette fin brutale, suivie d’un intermède à la flûte traversière, est tellement jouissive qu’il a fallu une bonne dizaine d’écoute pour pouvoir passer à la suite…
Là ou High Tone faisait de l’électro dub ethnique, TelDem Com'unity joue la carte de la jungle et du coté urbain ; là ou Idem ; Lab° et Guns of Brixton faisaient/font du noise dub / rock dub Teldem propose des sonorités métal et punk. Bien en étendu tous ces aspects ne sont pas majoritaires dans la musique des TDC mais ce qui les différencie de leur ainés, ils proposent un électro dub qui aurait pu voir le jour dans les années 2000 mais revisité à la mode actuelle avec une puissance inouïe.
Comme vous pouvez le constatez cet album couvre un panel musical très large (tantôt reggae puis dub, un passage métal, ou classique, hip-hop ou électro…), il est guidé par un couple batterie/basse carré, bien faisant et rassurant. L’auditeur ne sera pas perdu dans des styles où il pourrait perdre pied, les morceaux amènent toujours des ambiances dansantes ou le skank guide l’auditeur. Principalement alimenté par des samples de voix, les parties chantées sont réalisées par Maÿd Hubb en live mais on retrouve aussi Joe Pilgrim du Dub Addict crew. Celui-ci pose lui sa voix sur un morceau sublime : Get be stronger. Une chanson qui appelle à la résistance et a être plus fort contre les coups durs de la vie, à se battre au quotidien, la voix de Joe Pilgrim porte le morceau de façon assez surprenante; loin de ce qu’il a l’habitude de proposer avec les Dub Addict sur un reggae/dub enflammé... Plus loin on retrouve même un remix d’Uzul (de Kaly Live Dub) autant de référence qui sentent bon.

TelDem Com'unity frappe fort avec ce premier album, ils réveillent les vieux démons de l’électro dub, de leur force et promettent d’agiter bientôt les fosses de vos salles favorites. Certes ils ne ré-inventent pas totalement le növö dub et en appliquent les préceptes à la lettre mais il faut reconnaître que leur touche ne laisse pas insensible. Nostalgie d’une époque révolue ou réel coup de génie, peu importe, en tout cas Ground Zero est réellement une réussite qu'il faudra apprécier en live.

 


Tracklist :
01 - Crowd
02 - To The Ground
03 - Fever
04 - Get Be Stronger- Feat. Joe Pilgrim
05 - Mayday
06 - Flute's Skit
07 - Hidden In A Lie
08 - Rebel
mp3

Partager cet article
Repost0

commentaires