Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:00

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51CWY4K500L._SL500_AA300_.jpg

Note :

http://www.rykardaparasol.com

http://www.myspace.com/rykardaparasol

S'appeler Rykarda Parasol n'est peut-être pas si facile que ça... En effet, nous aurions très vite tendance, trop même, à la classer dans la variété avant même de l'avoir écoutée. Pourtant nous aurions bien tort car Rykarda Parasol nous offre un album plein d'émotion qui n'a vraiment rien à voir avec l'image erronée que nous pourrions nous faire en découvrant son nom.

La chanteuse et guitariste nous vient de San Francisco. Elle a fait ses preuves avec un groupe nommé The Tower Ravens formé en 2002. Un premier EP sort en 2003. Parmi ses influences, il y a un certain Nick Cave mais aussi le Velvet Underground de l'époque Nico. Pas étonnant du tout à l'écoute de cet opus, mais c'est loin d'être les seules.

Un titre comme "Hannah Leah" ne manquera pas de vous captiver. Le chant de Rykarda nous titille les tympans, l'ambiance est hypnotique, impossible de ne pas avoir envie de chanter avec elle tant le refrain nous capture dans ses filets. Dans la voix de la chanteuse, il y a un petit côté Marianne Faithfull mais aussi des empreintes bien PJ Harvey. Ainsi sur "Night on Red River", elle module, elle varie, et puis elle a toujours ce côté captivant dont on ne ressort pas vivant. Elle assure la guitare rythmique, Greg Benitz s'occupant des guitares d'habillement assurant de petites plaintes jouissives. Quelques vocalises transcendent le tout sur la fin.

La mélancolie qui baigne "Weeding Time" est captivante. Sa voix nous ensorcelle à la manière d'une Faithfull. "Candy Gold" est plus rythmé mais l'impression générale d'intimité qui baigne l'opus persiste malgré tout. L'étrangeté de "Arrival, A Rival" nous interpelle. Encore une fois le côté hypnotique est subjuguant et cela en fait une des perles de la rondelle. Plainte aérienne d'un Theremin sur "Good Fall", un court instrumental sur lequel Rykarda assure guitare et piano.

En parfaite disciple de Nick Cave, elle nous envoie en pleine figure ce "How Does a Woman Fall?". Les percussions sont d'une sobriété sans pareille, un peu d'accordéon et de Theremin assure l'ambiance. "En Route" permet au piano de se remettre en valeur soutenant le chant habité de notre vedette. "Lonesome Place" sera plus léger avec un côté Velvet Underground bien marqué. La chanson est basée sur un poème de Langston Hughes.

Le chant de "Texas Midnight Radio" est soutenu par des vocalises aériennes. Le piano de Wymond Miles et la guitare acoustique de Rykarda lui ajoutent ses atours. "Weeding" est plus classique avec un chant lancinant aux tons graves telle une Faithfull. Elle terminera avec "Janis, Don't Go Back" où elle est quasi seule assurant chant et piano. Jeffrey Luck Lucas ajoute juste un peu de violoncelle accentuant la mélancolie.

Sorti en 2006 aux Etats-Unis, ce premier album de Rykarda Parasol arrive seulement en Europe en ce mois de février 2008. Il aurait vraiment été dommage de rater cela et si vous aimez Nick Cave, PJ Harvey, Marianne Faithfull et Patti Smith, je vous le conseille vivement. Elle sera bientôt en tournée en Europe, ne la manquez pas !

par Jean-Pierre Lhoir
permalink


Origine du Groupe : North America
Style : Alternative Folk Rock
Sortie : 2006

Tracklist :
01 - Good Sick
02 - Hannah Leah
03 - Night on Red River
04 - Lullaby for Blacktail
05 - Weeding Time
06 - Arrival, A Rival
07 - Candy Gold
08 - Good Fall
09 - How Does a Woman Fall?
10 - En Route
11 - Lonesome Place
12 - Texas Midnight Radio
13 - Weeding
14 - Good Sick II
15 - Janis, Don't Go Back

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> <br /> Elle a un nouvel album 2010: For Blood and Wine. Vous pouvez acheter l'album sur Amazon, iTunes et sur<br /> son en ligne: http://rykardaparasol.com/store.html<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre