Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 11:00

http://static.bandeapart.fm/img/critiques/30906-300c.jpg

http://www.myspace.com/lereproducteur

Origine du Groupe : France
Style : Electro , Abstract Hip Hop  , Breakcore
Sortie : 2011

Par  JiHeF  pour http://www.vacarm.net

Entre électro teintée d’indus et abstract hip hop, Reverse Engineering dépeint au travers de sa musique un univers à la fois sombre et glacial, menaçant et futuriste. A la sortie de Duck & Cover en 2006, le trio suisse avait marqué les esprits de ses expérimentations sonores et technologiques. Avec la venue de son second opus, Highly Complex Machinery, il réitère sa formule et produit de ce fait un nouveau lot de morceaux déroutants, aux textures lourdes et synthétiques.

Inspiré aussi bien par la science-fiction que par les bandes-son de vieux films, Reverse Engineering est une formation qui n’hésite pas à colorer ses créations de références visuelles et de représentations cinématographiques. De scratchs en samples, de séquences en beats, Highly Complex Machinery emmène en effet l’écoute se perdre au gré d’un imaginaire surréel, quasi extraterrestre, où l’espace et le temps se verraient déformer par le martèlement des machines et le grincement d’une multitude de rouages mécaniques.

Composé à moitié d’instrumentaux, l’album présente d’autre part des featurings remarquables sur ses titres chantés. Ainsi, M. Sayyid (membre d’Antipop Consortium et d’Airborn Audio) pose un flow incisif sur le tranchant « Miracle That Glows » et le fantaisiste « Fly », tandis que l’américain Blu Rum 13 énonce de manière très « coulante » un « Defiance » fort plaisant. Les deux MC partagent d’ailleurs le micro à l’occasion d’un final percutant (« Future Shock »). Les voix féminines sont également de la partie : Jasmine, fidèle collaboratrice du trio (l’étrange comptine « Instant Art »), et surtout Diyala, jeune MC croate au phrasé décapant (« World In Reverse »).   

Fidèles à la ligne artistique qu’ils avaient initié sur leurs précédentes productions, les trois comparses de Reverse Engineering démontrent avec Highly Complex Machinery une créativité toujours aussi cohérente et prolifique que par le passé, qui l’on espère saura perdurer.  

Tracklist :
01. Highly Complex Machinery
02. Miracle That Glows (feat. M.Sayyid (Of Antipop Consortium))
03. Instant Art (feat. Jasmine)
04. Romeo Echo
05. World In Reverse (feat. Diyala)
06. Socially Acceptable
07. Fly (feat. M.Sayyid (Of Antipop Consortium))
08. Six Click
09. Defiance (feat. Blu Rum 13 (Of One Self))
10. Harmosaurus
11. New Values
12. Future Schock (feat. M.Sayyid (Of Antipop Consortium) & Blu Rum 13 (Of One Self))

mp3

Partager cet article
Repost0

commentaires