Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 12:00

Origine du Groupe : Croatia
Style : Electro Dub , Reggae Neo Roots
Sortie : 2007

Quand on parle de la Croatie, on pense à la guerre de l'Ex-Yugoslavie, au nouveau paradis des jeunes bobo hypes et fortunés et pas forcément au Dub, ben va falloir que ca change et le groupe Radikal Dub Kolektiv est là pour vous le rappeler. Bon alors forcément je ne pense pas que la scène dub croate soit vraiment énorme, mais en attendant le groupe a sortit un album récemment (janvier 2007). Intitulé Bass matters et enregistré en 2005 au studio de Zion Train, un album qui rend vraiment bien. Une autre vision du dub, même si les bases sont belles et bien là, on sent un brin d'originalité unique...
Radikal dub kolektiv a était formé en 2003, né des cendres d'un autre groupe, il est constitué aujourd'hui de Vanja – Claviers, Jadranko – Guitare, Vrki – Basse, Vedran – Batterie et Damir au son. Sur le premiere album sortit en 2004, ils ont fait un mix de dub/reggae/ska/punk/trance/ambient... En gros de la soupe, même si l'album n'est pas mauvais il n'est pas classifiable, tout le monde y retrouve ce qu'il aime tellement il est varié. Par contre Bass Mattters représente le début d'une nouvelle ère pour le groupe, du vrai dub à l'anglaise, dur et surchargé de basses aggresives. RDKL'album est donc un 11 titres d'environ 1h qui commence comme dans beaucoup de cas par une intro assez délirante mettant en scène un énième extrait de film, puis la seconde piste commence par : 'What we got here, is a failure to communicate'' de Cool Hand Luke, un film américain de 1967 avec Paul Newman, morceau où l'on retrouve Omar Perry (Fils de Lee Perry), dans un superbe morceau qui fout la péche, bougeant et communicatif à souhait. Les canons du Dub sont présent, des bonnes basses, des sirènes... Des Croates élevés à la sauce roots-UK.L'album est parfois plus steppa comme sur la piste suivante, ou parfois plus calme, tout dépend, des morceaux variés et bien orchestrés; un peu normal, chez Zion Train ils savent ce qu'il font. De très bon morceaux de mélodica par Vanja, des solos de batteries à faire palir des groupes de métals (ou presque) et des basses, des BASSES. Des fois on se demandent ce que ca doit donner en live parce que sur CD y en a déjà énormément; d'où peut-être le titre de l'album (La basse importe en francais dans le texte). Les pistes se suivent mais ne se ressemblent pas, certaines et on pouvait s'y attendre sont plus que moyennes, en laissant de coté cette énergie débordante, pour une certaine lassitude. Un vraiment bon morceau à noter aussi est Bosnia By bus, chef d'oeuvre digne des plus grands, il reprend une rythmique implaquable en intercalant des samples d'un documentaire dont le nom m'échappe... Pour finir un bon petit disque qui m'a bien surpris, je suis sur que comme vous je me suis dit au début : HAHAHA des croates qui font du dub laisse moi rire .


Par niz  pour http://www.nizetch.fr

Tracklist :
   1. Intro
   2. U.N.I.T.Y feat Omar Perry
   3. Gyaki Zuki
   4. Reggae Connection
   5. Through The Woods And Over The Hills
   6. Sach'kaj
   7. Arabian Rockers
   8. Klasika
   9. Bosnia by bus
  10. A Brighter Future feat Lua
  11. Loontsich
mp3

Tell a Friend

Partager cet article
Repost0

commentaires