Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:00

http://www.discograph.com/site/wp-content/uploads/2010/11/plkcd001-Lyricson-Messages.jpg

http://www.myspace.com/lyricson

Origine du Groupe : France
Style : Reggae , Ragga , Dancehall
Sortie : 2010

Par Amaury  pour http://publikart.net

Souleymane Boukaka, alias LYRICSON, est né en 1979 en Guinée (Conakry). Sa famille émigre au Liberia, où sa mère est infirmière. A cause de la guerre civile son père quitte l’Afrique pour s’installer aux Etats-Unis, il l’emmène avec lui. Tout d’abord avec son père à Boston, puis chez son oncle en Caroline du Nord, il passe plusieurs années difficiles. A l’âge de 15 ans, il se retrouve seul suite à de nombreuses disputes avec son oncle et s’installe chez un ami rasta. Il découvre le Rastafarisme. Lyricson commence à chanter régulièrement. Il passe ses journées entre les playgrounds et les studios de répétitions. Il part ensuite en Martinique rejoindre son père. Là, il enregistre ses premiers morceaux avec le Crew Red Zone. Jeune papa, il retourne étudier dans une université de Caroline du Nord pendant deux ans avant de s’envoler pour le vieux continent. A Paris, il travaille avec son cousin Pyroman qui fait partie du collectif qui gravite autour d’Assassin.

En 2000, Lyricson fait son entrée dans le paysage musical français, il enregistre des morceaux sur des mixtapes, en chantant en Anglais, l’une de ses langues natales. Après une participation remarquée sur l’album « Touche d’Espoir » d’Assassin, le groupe de rap engagé l’invite sur toute sa tournée. Puis il rencontre Manu Chao qui l’invite en première partie, sous le nom de Bidji et lui confie les chœurs pour sa tournée mondiale « Radio Bemba Sound System ». Lyricson fait avec eux le tour de la planète et joue devant des stades remplis à craquer. Dès la tournée terminée, Lyricson peut se considérer comme un artiste international parlant désormais couramment l’Espagnol. Il fédère alors autour de lui le Crew Black Unite, une quinzaine de jeunes talents comme Chadness ou Suga Moss qu’il entraîne dans son sillage aux quatre coins de l’Europe. En 2004, il réalise son premier album, « Born 2 Go High », avec l’équipe de Special Delivery Music. Son deuxième album « Keep The Faith » sorti en 2007 confirme son potentiel et le positionne comme un des chanteurs reggae les plus talentueux de cette décennie. En 2008, il enregistre « Toucher mes rêves », un titre sur le premier album du rappeur TUNISIANO.

Lyricson tourne, multipliant les concerts de l’Amérique du Sud à l’Afrique de l’Ouest, partageant la scène avec Sean Paul, Alpha Blondy, Morgan Heritage, Capleton, Tiken Jah Fakoly etc…Quand il n’est pas sur scène, il passe son temps dans les sessions d’enregistrement, sans se laisser de répit, il est très sollicité, on a d’ailleurs pu le retrouver sur la tournée 2009 du groupe de rap de ses débuts : Assassin.

Fort de toutes ses expériences, Lyricson sort en 2010 son troisième album « Messages ».

A travers ce troisième album, Lyricson vient nous délivrer de tous nos maux avec ses « Messages » lucides mais optimistes. Ce « Messager » du 21éme siècle arrive à fédérer depuis près de dix ans un public de tout âge et de toutes conditions qui se reconnaît en lui notamment transcendé par l’émotion qu’il suscite lors de ses prestations scéniques. Ainsi avec cet album il a choisi de continuer à aborder des thèmes qui lui tiennent à cœur reflétant la réalité sociale actuelle comme sur : « Revolution Start » featuring la star montante du Reggae Jamaicain Zamunda ou sur « Life is not a game » ou encore « Bless the youths » évoquant ce nombre grandissant d’enfants laissés pour compte dans une société qui perd ses repères. Mais cet album contient aussi de véritables hymnes à l’amour, au respect et à la Tolérance avec des titres tels que « Glad you’re mine », « Upright » ou « Provider & Guide ».

Lyricson a en effet réussi à trouver l’harmonie avec des équipes de compositeurs et de mixeurs aussi bien Français que Jamaïcains qui ont réussi magistralement à mettre en valeur son talent d’écriture et d’interprétation. On peut d’ailleurs noter que des vétérans Jamaicains icônes du Reggae. Tels que le « Fire House Crew » (Jah Mason, Junior Kelly…) ou Steven Stanley (Sean Paul, Tarrus Riley…) ont travaillé sur ce projet ainsi que des piliers du Reggae Francophone comme Bost & Bim, TNT ou issu de la scène caribéenne Ghost, Foxx T. On navigue ainsi d’un Reggae classique et intense comme sur « From the beginning » composé par Fire House Crew à des sonorités plus surprenantes comme sur le titre « Blessings Multiply » qui sonne plus urbain composé par Foxx T et mixé par Marc d’Animalsons (Booba…).

Mais le fond et la forme des « Messages » de Lyricson ne cessent de nous réserver des surprises ainsi quand il vient nous replonger dans les sixties avec ses talents de crooner sur des « Crush on you » on comprend mieux pourquoi il se revendique aussi bien digne héritier de Bob Marley que d’Otis Redding ouSam Cooke dont il interprète fréquemment les titres sur scène. En résumé avec ce troisième album dont on comprend mieux le titre « Messages » en l’écoutant, LYRICSON vient confirmer qu’il est bien un des meilleurs espoirs issu de la scène Reggae Hexagonale.

Attention Messager en croisade…. à ne pas rater …..

 


Tracklist :       
01. Intro (1:07)
02. From The Beginning (4:14)
03. Love Is The Answer (3:40)
04. Revolution Start Feat. Zamunda (3:41)
05. Those Without Love (3:59)
06. Glad You're Mine (4:17)
07. Life Is Not A Game (4:13)
08. Bless The Youths (3:35)
09. Upright (3:40)
10. No More (3:43)
11. Blessings Multiply (3:47)
12. Wise Up (4:07)
13. Rise (3:31)
14. Crush On You (4:00)
15. Provider And Guide (3:42)
16. Outro (1:48)

mp3

Partager cet article
Repost0

commentaires