Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 16:50

 
A classer parmi les bonnes surprises de la « música mestiza », comme on nomme en Espagne cette scène fusion notamment popularisée par Ojos de Brujo, LaXula ne s’en distingue pas moins avec un univers singulier, théâtral et déstabilisant. Peut-être parce que ce groupe espagnol est né dans les squats londoniens et a fait ses armes sur la route, mais surtout en raison de la personnalité de son égérie, Monte Palafox. L’élégant alliage de sonorités flamenco-rock, aux accents tout à la fois balkaniques, orientaux et tango (Soberbia, Mama, La Luna), gagne dans son chant une profondeur mystique digne de Chavela Vargas. Féministes, torturés et surréalistes, ses textes rappellent que LaXula n’est pas là pour rigoler. Son intrigante musique ne tarde pas à devenir envoûtante.
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0

commentaires