Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:30

http://dreadinababylon.com/images/Cedric%20Im%20Brooks%20-%201978%20-%20United%20Africa.jpg

 Note :

http://www.myspace.com/cedricimbrooks

http://www.skatalites.com

Origine du Groupe : Jamaica

Style : Reggae World

Sortie : 1978

Tracklist :
1-Satta-Masa-Ganna
2-United Africa
3-African Medley
4-Silent Force
5-River Jordan
6-Praises
7-Elehreh


Piano - Harold Butler
Organ - Leslie Butler
Guitar - Ernest Ranglin, Lennox Gordon
Bass - Tony Allen, Boris Gardiner
Horns,trumpet - Jackie Willacy, David Madden, Arnold Brakenridge, Vivian Hall
Trombone - Joe McCormak, Calvin Cameron, Al Anmad
Clarinet - Maxime Mitchell
Soprano sax - Dean Fraiser
Alto Sax - Gerrard Salmon
Tenor sax - Cedric "Im" Brooks
Voices - Aston Russell, Gilbert Golding, Austin Ricketts, Tony Allen, Cedric Brooks, Sandra Brooks, Paulette Chambers, Marcia Bailey, Joan Francis
Drums & percussion:
Repeater - Joel Crawville, Cedric Brooks
Funde - Austin Ricketts, Shaw, Taff, Charley, George Clarke
Bass - Aston Russell, Lloyd Barnes, Desmond Jones
percussion - Beres Hammond, Alvin Haughton, Lloyd Barnes, Gilbert Golding
Traps - Calvin McKenzie, Nelson Miller

executive producer : Lloyd Chin-Loy
recorded at Aquarius Studio  

00000000000000DOWNLOAD

From Wikipedia :
Cedric Brooks, surnommé "Im", est un saxophoniste jamaïcain  né en 1943 à Kingston.

Il passe son enfance en cotoyant le trompettiste Baba Brooks et commença à apprendre la musique. À l'age de huit ans, il va à l’Alpha Boys' School, et se met à l’apprentissage de la clarinette, et du saxophone ténor qui deviendra son instrument de prédilection. Il s'associe avec David Madden en 1968 et forme The Mystics; il enregistre So long rastafari calling avec Count Ossie, et rejoint The Mystic Revelation of Rastafari en 1974.


Plus tard, il forme "The light of Saba" et sort Cedric Im Brooks & The Light Of Saba.


Lié au célèbre Studio One, il est imprégné de tous les courants qui cohabitent aux Caraïbes : mento, rocksteady, free jazz, calypso, funk et nyabinghi. The Light of Saba est l'un des flambeaux du métissage musical afro-caribéen. Cet album est un chapitre de l'histoire musicale de la Jamaïque. Un jazz tirant parfois vers l'afrobeat cher à Fela ou mâtiné tantôt de calypso, de percussions latines, de rhumba et même de disco, parfois de funk, le tout posant les bases de cette musique qu'est le reggae. Il a maintenant rejoint les Skatalites. Sa vision profondément mystique de la musique en fait un musicien incontournable de l'histoire de la musique jamaïcaine.

[modifier] Liens externes

    * Discographie sur Roots Archives
Partager cet article
Repost0

commentaires