Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 12:30

http://www.rocknfrance.com/visuelsNewsInternationales/10058_sta.jpg

Note :

http://www.casadecalexico.com

http://www.myspace.com/casadecalexico

Origine du Groupe : North America

Style : Psychedelic Rock , Alternative Rock

Sortie : 2008

Traclist :
1. Víctor Jara's Hands
2. Two Silver Trees
3. The News About William
4. Sarabande in Pencil Form
5. Writer's Minor Holiday
6. Man Made Lake
7. Inspiración
8. House of Valparaíso
9. Slowness
10. Bend to the Road
11. El gatillo (Trigger Revisited)
12. Fractured Air (Tornado Watch)
13. Falling from Sleeves
14. Red Blooms
15. Contention City

00000000000000DOWNLOAD

Hola a todos!!!
Bon je ne vais pas vous parler d'un artiste hispanique cette fois-ci (enfin presque) mais plutôt d'un groupe se nommant Calexico, originaire de Tucson en Arizona, que je viens tout juste de voir en concert sur Madrid. Après avoir écouté en boucle leur dernier album "Carried to dust" (à l'écoute en ce moment sur cet article), il me fallait donc vous faire partager un peu l'univers de ce groupe que j'apprécie beaucoup pour ces mélodies, son métissage de cultures musicales et aussi parce que sur le dernier album, Amparo Sanchez, une chanteuse andalouse y chante ("Inspiracion" est un morceau magnifique, à écouter!!!). En première partie de ce concert, j'ai découvert également un artiste espagnol "Depedro" qui tourne beaucoup avec Calexico et qui joue d'ailleurs avec eux sur scène durant leur tournée. Je vous met donc, un de ces morceaux "Como el viento" à la fin de l'article et de l'album "Carried to dust". Voilà j'espère que vous apprécierez...

Calexico est un groupe oscillant entre mariachis et musique planante originaire de l'Arizona. Joey Burns et John Convertino sont les deux membres fondateurs du groupe ; ils jouèrent ensemble pour la première fois à Los Angeles dans le groupe Giant Sand.

L'origine du nom du groupe vient de la ville de Calexico, une ville en Californie du Sud bordant la frontière mexicaine.

Antithèse du groupe américain de rock violent et replié sur lui-même, ils jouent une musique apaisante et « planante », et ils n'hésitent pas y à intégrer des éléments de culture étrangère (paroles en français, musiques latines, orchestres mexicains et musiciens canadiens). Un savant dosage de rock, de blues, de jazz, de country et de mariachi rend leur musique indéfinissable dans le monde du rock.

A Propos : "Carried to dust"
Les ambiances mariachi démarrent ici au septième titre, le bien nommé « Inspiracion », aux cuivres pimentés autour de la voix lumineuse d’Amparo Sanchez. Jusque là, ce n’était que ballades inspirées (« Victor Jara’s Hands », qui ouvre l’album) et tout ce foutu songwriting neurasthénique que le duo a balisé comme son territoire depuis toujours.

Carried To Dust n’est en rien une révolution, on y croise ces pedal steels languissantes, ces voix en unisson paresseux, et ce savoir-faire d’artisans de luxe de la musique américaine dans ce qu’elle a de plus sudiste, à la Carson McCullers. Une musique de cartes postales, et bien sûr de films, puisqu’elle ne ressemble qu’à cela, un story telling hanté de personnages vrais comme au cinéma, mis en scène dans une science exacte du décor musical. Il y a quelques années, Jean-Louis Murat avait collaboré avec Calexico pour le superbe Mustango.

Par Tonton
permalink

Partager cet article
Repost0

commentaires