Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 12:35
http://www.impactposters.com/images/product/S1952.jpg
http://www.acdc.com/
http://www.myspace.com/acdc

Ah, que c'est bon de retrouver le grand, le gigantesque AC/DC ! Oui, bande de freaks du diablotin à la Gibson SG cornue, "Ballbreaker" signe le retour du groupe à l'acmé de son talent et de son inspiration. "The Razors Edge" était un très bon disque, mais il pêchait par une irrégularité dans la qualité, oscillant entre excellent et simplement bon. "Ballbreaker", lui, réduit de façon significative cet écartement entre les deux pôles et s'impose comme le meilleur disque d'AC/DC depuis "Back In Black", pas moins !

"Ballbreaker", c'est du concentré d'AC/DC, abordant tous les domaines (ou presque) que le groupe creusa et explora dans la passé. On y trouve donc quelques exemples de ce Hard-Rock brillant et immédiatement séduisant, avec ces riffs sortis d'on ne sait où, sauf qu'on aimerait bien y aller plus souvent : "Hard As A Rock", "Love Bomb", "Hail Caesar" ou l'implacable morceau titre explosent tout et récoltent tous les suffrages de l'auditeur, déjà conquis. On se délecte également de titres plus Blues, tels les édifiants "Boogie Man" (et son fichu solo dégoulinant de feeling) ou "Whiskey On The Rocks" ; On trépigne au son du groovy "Cover You In Oil" aux textes bien salés, du volontaire "Caught With Your Pants Down" ; On considère "The Honey Roll", moins évident, mais non moins plaisant avec sa rythmique brûlante... Et pour finir, on se laisse happer littéralement par l'envoûtant "Burnin' Alive", avec son riff immédiat et hors norme, et par le ténébreux "The Furor" et ses guitares exceptionnellement parlantes, lancinantes, faisant écho à la conviction d'un Brian Johnson s'égosillant sans retenue... mes deux compos favorites, je l'avoue !

Pour ne rien gâcher de ce feux d'artifice phénoménal, "Ballbreaker" profite d'un son qui mérite tous les applaudissements, clair, puissant, intense, mettant parfaitement en valeur des riffs et mélodies des plus travaillés et raffinés (on ne rigole pas), d'une qualité assez unique dans l'histoire d'AC/DC, déviant un peu des assauts électriques impitoyables habituellement convoyés par le tandem Young. Pleines, lumineuses, génialissimes, les guitares abattent un boulot titanesque et font baver tant leur langage est ici étoffé, suintant de Blues ou vibrant d'agressivité.

Pour parachever ce tableau sans faute, "Ballbreaker" est le seul disque d'AC/DC à jouir d'un livret enfin garni, superbe et léché, proposant tous les textes, dont la moitié d'entre eux sont illustrés de dessins signés par des artistes de Comics. Rien à redire, ça en jette un max !

Bon, je pense qu'il est inutile de poursuivre plus avant, je crois que tout lecteur s'en sera rendu compte : "Ballbreaker" s'avère aussi indispensable que peuvent l'être "Let There Be Rock", "Highway To Hell" ou "Back In Black". "Ballbreaker" c'est la classe intégrale, et AC/DC un immense groupe de Hard. Tous à vos costumes d'écoliers, this rocks !

Par Julien
permalink



DISCOGRAPHIE :
  • 2008 Black Ice 
  • 2003 Back in Black
  • 2000 Stiff Upper Lip  DOWNLOAD1.gif
  • 1995 Ballbreaker
  • 1992 AC/DC Live
  • 1990 The Razor’s Edge
  • 1988 Blow Up Your Video
  • 1986 Who Made Who (bande originale du film Maximum Overdrive)
  • 1985 Fly on the Wall
  • 1983 Flick of the Switch
  • 1981 For Those About to Rock
  • 1981 Dirty Deeds Done Dirt Cheap
  • 1980 Back In Black  DOWNLOAD1.gif
  • 1979 Highway to Hell
  • 1978 If You Want Blood (live)
  • 1978 Powerage
  • 1977 Let There Be Rock
  • 1976 High Voltage
  • 1975 T.N.T. (Australie)  DOWNLOAD1.gif
  • 1975 High Voltage (Australie)
Note :
Tracklist :
1. Hard as a Rock
2. Cover You in Oil
3. The Furor
4. Boogie Man
5. The Honey Roll
6. Burnin' Alive
7. Hail Caesar
8. Love Bomb
9. Caught With Your Pants Down
10. Whiskey on the Rocks
11. Ballbreaker
DOWNLOAD2.png
Partager cet article
Repost0

commentaires