Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 15:17




Pourquoi parler de ce disque 27 après? Tout simplement parce que c'est une merveille, qu'il est disponible, pas cher et méconnu. Peu après le succès de l'album "Déjà vu" de Crosby, Stills, Nash & Young, Crosby rassemble des bouts, thèmes et idées de chansons, et surtout plein de potes qu'il invite à participer à l'album solo le moins solo de tous : des membres du Dead (Garcia, Lesh, Hart, Kreutzmann), du Jefferson Airplane (Slick, Kantner), de Quicksilver Messenger Service ou du Santana band (Michael Shrieve, Greg Rolie), de Hot Tuna (Jorma Kaukonen, Jack Cassidy), Neil Young, Graham Nash, Joni Mitchell... pour un disque chargé d'émotion et de sentiments contradictoires (Crosby était en plein succès suite à "Déjà vu", mais toujours désespéré de la mort de son premier amour, Christine Hinton, décédée dans un tragique accident de voiture l'année d'avant). Ce sont Jerry Garcia et Phil Lesh qui influencent le plus l'album. Les chansons ("Music is love" chanté par Crosby, Nash & Young, "Tamalpais high", un scat de Crosby, "Laughing" avec Joni Mitchell au chant et Jerry Garcia à la pedal steel guitar, "Traction in the rain" et ses paroles bien hippies), comme les jams ("What are their names" avec Garcia, Lesh et Neil Young!) ou les titres instrumentaux ne ressemblent ni aux Byrds (avec ou sans Crosby), ni à CSN&Y, CS&N ou C&N, mais se rapprochent beaucoup plus du Jefferson Starship des débuts : un amalgame du Dead, de l'Airplane, de CSN&Y, de Quicksilver... bref une combinaison unique des talents de tous les principaux acteurs de la scène acid-rock west-coast de la fin des sixties. Pour une fois prenez un risque, achetez ce disque même si vous n'en avez aucun de Crosby.
permalink

Note :
Partager cet article
Repost0

commentaires