Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 11:00

http://theheavy.co.uk

http://www.myspace.com/theheavy

Origine du Groupe : U.K
Style : Alternative Fusion
Sortie : 2007

Par Little Johnny Jet pour  http://archives.gonzai.com

Ok, on a affaire à du lourd. Et sans jeu de mot inutile. Les branleurs de nouille, l’indie rock et les revival rockeurs en H&M n’ont plus qu’a s’asseoir sur des bouteilles. Un album pop avec un grand Populaire. On nous à lâché la putain de meute, la galette à tiroir, ultra produite, ultra intelligente… scotchant.

De ces albums d’où, chaque chanson est une démonstration de savoir faire. La ligne conductrice est détruite, se légitimant par son aspect composite. Le jeu des étiquettes (que je déteste tant) y est inexplicable. Groupe de rock, néo-soul, anti-folk, façon freestyle… Un peu de tout cela indéniablement. En allant même jusqu’au trip-hop. Drôle de pot-pourri anglais.

Alors je parlerai de stature d’album, de pose du groupe. L’on n’a pas vu cela depuis Broken Boy Soldieurs des Raconteurs. L’album de la confrérie White était le suicide par le bon goût. Il avait tout entre les mains, LE son de guitare le plus pur jamais entendu à l’heure du ProTools… Ce qui en a fait un mauvais album : c’était une recette d’efficacité, pas une oeuvre d’art. Il faut avoir la force moral de le réécouter aujourd’hui pour voir qu’il s’agit du plus gros album de rock audiophile fait dans les années 00.

The Heavy, c’est ce que la jeunes génération attendait depuis 2003: les White Stripes mais en noir. Jack White avec un feeling Curtis Mayfield. Des rythmiques à la Martha Reeves utilisant les techniques d’enregistrement modernes.

Et l’album est loin d’être parfait. Il est juste tirée par une machine énorme, un hit véritable : That Kind Of Man. Cuivres Sam & Dave, beat Isaac Hayes, guitare Led Zep… Encore une formule quasi mathématique, la construction du tube Geek par excellence. Kind Of Man, c’est une vision de ce que va être notre futur : draguer le prospect par la culture, la musique populaire comme nid de référence classieuse… vendre des albums sur les réputations passées.

Vous l’aurez compris, ce groupe a tout pour faire 4 pages dans Rock & Folk, 2 dans les Inrock et 1 dans Télé Star. On va certainement se les coltiner sur Taratata et sur Canal + … pour être oublier dans 3 mois.

Sinon, Lenny Kravitz s’est fait bouffer sa plate-bande.


Tracklist :
1   That Kind Of Man (3:39)
2   Coleen (3:09)
3   Set Me Free (3:39)
4   You Don't Know (3:16)
5   Girl (2:46)
6   Doing Fine (4:28)
7   In The Morning (3:04)
8   Brukpocket's Lament (2:50)
9   Dignity (2:36)
10   Who Needs The Sunshine? (4:09)
mp3
DOWNLOAD1.gif
Partager cet article
Repost0

commentaires