Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 00:28
http://www.myspace.com/prefusion1973
http://www.prefuse73.com/



Review by : hiphopcore

On ne l'attendait plus, les sorties de ses disques ayant disparu de nos plaquettes depuis longtemps déjà. Il continuait pourtant de tracer sa route au fil d'albums sans surprises, ressassant sans cesse ses tics musicaux comme d'autres ont recours à la sérigraphie pour se créer une œuvre. Et puis sans crier gare, le revoilà, comme qui dirait requinqué, frais et dispos.

Avec ce disque, Prefuse s'émancipe enfin de ses sempiternels gimmicks qui semblaient condamner sa discographie à une éternelle redite. Finis les rythmes découpés à la machette, cette découpe si caractéristique qui était devenu si redondante ; finis les farfouillages stériles, les morceaux empesés d'un trop plein de pistes frisant l'indigestion. Voilà un Prefuse nouveau. Mais vraiment cette fois.

Certes les scories n'ont pas toutes disparu, et le choix de réaliser un album de 29 pistes peut se discuter pour certains, mais cette fraicheur retrouvée sur une grande partie du disque excuse les moments de baisse, et les englobe finalement comme des pauses au sein d'un ensemble concentré. Et puis il faut prendre cet album comme il est présenté, rempli de tracks brèves et vivifiantes, le tout s'enchaînant assez follement. S'il joue les prolongations aux détours de quelques pistes, surtout en fin d'album ('DEC. Machine Funk All ERA's', 'Simple Loop Choir', 'No Lights Still Rock', 'Digan Lo', 'Formal Dedication'…), il fait montre d'une inspiration qui lui a souvent manqué ces dernières années, réinventant par endroit ses morceaux en leur sein même, exception faite de 'Four Reels Collide' et 'Preparation's Kids Choir', pour le coup bien lourdingues.

Après avoir souvent eu le sentiment d'une musique trop démonstrative, prétentieuse peut être, voilà que Prefuse se simplifie la vie et que sa musique s'en trouve rajeunie, liftée pour le meilleur. Renouez donc avec vos amours de jeunesse, le temps de cet excellent "Everything She Touched Turned Ampexian". Une agréable surprise de la part d'un artiste que l'on croyait embourbé à tout jamais dans les eaux marécageuses de sa propre création.

Finesse
Mars 2009

Discographie :
  • Vocal Studies + Uprock Narratives (Saturday, June 9, 2001)
  • One Word Extinguisher (Monday, May 5, 2003)
  • Extinguished: Outtakes (Monday, August 25, 2003)
  • Surrounded by Silence (Monday, March 21, 2005)
  • Security Screenings (6 février, 2006)
  • Preparation (15 octobre 15, 2007)
  • Everything She Touched Turned Ampexian (20 avril 2009) 
Partager cet article
Repost0

commentaires